Les 12 étapes d’une construction en bois :

de l'arbre à la maison bois

Dans un article précédent, nous venons de voir la genèse de la construction d’une maison en bois. nous allons maintenant parler des 12 étapes de sa réalisation.

La numérisation

numerisation ossature bois

La numérisation d’une maison est la finalisation d’un travail d’étude et de conception réalisé en équipe (les propriétaires, les concepteurs, les architectes, les différentes entreprises, le bureau d’étude, l’atelier de coupe …). Ce travail est constitué d’un fichier électronique, une maquette numérique de la maison reprenant tous les aspects de sa réalisation des aspects les plus grands (plans de masse, de positionnement sur la dalle…) aux plus petits (section des bois et longueurs en millimètre, positionnement des vis…).

C’est cette maquette numérique qui est la bible de la construction que ce soit pour sa découpe ou sa construction.

Découpe et préparation :

usinage ossature bois par une K2

En se basant sur les dossiers du bureau d’étude et la maquette numérique de la maison, l’atelier bois et charpente va préparer et découper l’ensemble des éléments de la construction. Chaque mur est détaillé sur un plan spécifique dont tous les éléments en bois sont coupés, rabotés, fraisés.. Ces éléments sont marqués par une étiquette pour pouvoir être plus tard, sur le chantier , bien identifiés et positionnés suivant le plan de construction. Lorsque tous les éléments bois sont taillés sur mesure, un préparateur va les vérifier, les rassembler, les palétiser et y adjoindre les accessoires nécessaires au montage (éléments métalliques, colonnes, IPN, vis, sabots, membranes, colles….). Tout est ainsi préparé dans les ateliers Belges pour que nous puissions travailler sur nos chantiers sans avoir à réaliser des approvisionnements extérieurs.

Transport et mise en place

transport d'une structure bois massif et ossature bois

Le transport initial de la structure se fait au départ de l’atelier par un camion semi-remorque qui va nous approcher notre « kit de construction » au plus près du chantier. Il nous arrive parfois de recevoir ce camion directement sur le chantier, de le décharger et de commencer la construction de la maison bois. Mais les terrains sont souvent des petites pépites, loin des grands axes et avec des accès difficiles. Le plus souvent donc nous réalisons des transbordements pour porter notre matériel sur des camions plus petits et atteindre le lieu de nos chantiers.

Il est parfois même impossible de faire venir sur le terrain de construction un camion classique. Nous avons alors recours à des solutions alternatives (manitou, grues, portage en pick-up et même portage à la main). Le bois, par sa légèreté permet ainsi d’atteindre des chantiers complexes ou avec une logistique simple (pour construire une surélévation sans abimer un jardin par exemple).

Réception de la dalle

dalle recevant une maison en bois

Nous construisons parfois sur une dalle en bois (surélévation ou utilisation de pilotis), mais le plus souvent nous bâtissons nos maisons en ossature bois sur des dalles en béton préparées par un maçon. Aussi, notre première mission va consister à contrôler la taille et la géométrie de la maçonnerie avec nos plans de construction.

Le but est de vérifier que la dalle est conforme avec le plan de pose des murs en bois que nous allons devoir installer.

Pose de la lisse de sol

Lisse de sol maison bois

Les bois sont sur le chantier, la dalle est prête. Il nous est possible de commencer le montage de notre structure bois.

Le chantier débute par la pose de la lisse de sol. Cette lisse est le premier bois qui va faire le lien entre la maçonnerie et les murs en bois. La lisse de sol est constituée par un bois traité en classe 4 pour pouvoir résister à une humidité permanente.

Les lisses de sol vont reprendre le plan de la maison et elle vont supporter les murs. Aussi, nous prenons un grand soin à installer cette lisse pour tous ces bois au mm près dans tous les axes. Ces bois sont positionnés sur une membrane protectrice, il sont ensuite réglés à l’aide d’un niveau ou d’un laser pour être parfaitement alignés et plans.

Une fois l’ensemble des lisses de sol en place, elles sont solidarisées avec la dalle et les fondations grâce à des chevilles béton.

Elévation des murs

Les murs sont construits avec des éléments prédéfinis par le bureau d’étude structure et prédécoupés par notre atelier Belge partenaire. Les bois des murs sont donc sur le chantier tous identifiés (sur nos plans et sur une étiquette fixée au bois concerné). Bien sûr les bois sont coupés au mm et des encoches d’assemblage sont réalisées à l’atelier. Cela nous permet un gain e temps énorme sur le chantier et évite bien des erreurs de montage.

Normalement nous ne devons pas sortir une scie sur les chantier !

L’élévation du mur se fait en deux temps :

La mise en forme du mur :

assemblage d'un mur en ossature bois

Au sol, nous rassemblons les bois nécessaires à la constitution d’un mur et nous l’assemblons « à blanc » pour vérifier avec notre plan de mur que tout est correct. Après cette première vérification les éléments du mur sont assemblés et fixés entre eux à l’aide de vis. Enfin l’équerrage du mur est vérifié à l’aide des côtes données par nos plans.

Le levage du mur :

Levage d'un mur en ossature bois

Le mur est alors dressé sur son emplacement définitif (au dessus de la lisse de sol qui lui est dédiée). Nous vérifions son bon positionnement et sa bonne verticalité à l’aide d’un laser et d’un fil à plomb et nous le fixons en place (sur la lisse basse et aux murs voisins).

Vous trouverez la suite dans un prochain article. Contactez nous si vous souhaitez plus d’informations.

Contactez-nous
close slider
Call Now ButtonAppelez-nous