Tag : construction

Construction d’un plain-pied en bois

Stéphane

Nous entamons la construction d’un plain pied en bois dans le Var, proche de notre dépôt de Rocbaron. Nous en sommes maintenant  à notre seconde semaine de construction (après la réception de la dalle béton).

Les phases d’une construction bois (1)

Je vais vous présenter avec cette maison les stades importants de la construction d’une maison en ossature bois.

La livraison du kit bois :

Bien souvent dans la région PACA, les terrains sont beaux, verts et avec une belle vue mais difficilement accessibles ! C’est le revers de la médaille. Bien loin des paysages et des routes Belges d’où viennent nos bois, cette topographie nous impose un peu d’organisation.

Dans la construction bois il existe 4 méthodes principales :

  1. la construction 3D, qui consiste à transporter une maison complète (en général de petite taille pour des raisons de logistique -taille des routes et des camions) ou des blocs d’une construction. Ces éléments sont finis (ou du moins très avancés, fenêtres posées, électricité, revêtements ..). C’est une solution nécessitant beaucoup de place qui est surtout utilisé pour des habitations de loisir et des bureaux en France.
  2. la construction 2D, elle propose de transporter sur le chantier des murs complets et le plus finis possible. La limite de ces murs, sont la taille (c’est complexe au delà de 12 m de long, car les transports deviennent des convois exceptionnels et le poids ).  Ces murs sont ensuite  grutés directement de la remorque sur la dalle de la maison. Cette manœuvre, délicate doit être réalisée dans de bonnes conditions (place pour positionner les camions, volume libre pour gruter, taille de la grue suffisante, météo favorable..) afin de ne pas endommager les murs.
  3. La pré-coupe et l’assemblage numérique en usine. c’est une technique qui permet de modéliser informatiquement une maison en 3 dimensions et de faire couper et préparer tous les éléments de structure en usine sur des machines de coupe numérique (type K2 et K3).
  4. La coupe et l’assemblage de la totalité de la maison sur le chantier à partir d’éléments bruts.

Bien souvent nous optons pour la troisième solution qui permet d’allier les avantages de la pré-industrialisation (travail au sec en atelier, grande exactitude de réalisation, respect des calculs et des plans, rapidité de mise en œuvre sur le chantier) et la souplesse de transport avec des éléments légers et modulaires.

 

C’est cette souplesse et cette facilité dans le transport que nous avons recherché sur ce chantier de Garéoult dans le Var. En effet le terrain, même s’il n’est pas trop loin de la route conduisant à La Roquebrussane, il n’est desservi que par un chemin de pierre étroit, pentu ne permettant pas l’accès à de trop gros camions. L’atelier Belge nous a donc fait parvenir un kit complet de réalisation composé d’éléments de bois coupés et numérotés. Ces éléments nous arrivent sous la forme de palettes d’éléments triés que nous pouvons facilement manipuler (nous pouvons même les déplacer à la main si nécessaire. Nous l’avons fait il y a quelques années pour acheminer les éléments d’une surélévation sur le centre ville d’Aix en Provence).

Pour notre chantier de construction bois, nous avons procédé à une livraison en semi-remorque sur la plateforme logistique des établissements Verdi. (un grand merci pour leur accueil et le professionnalisme des caristes !).  Nous avons ensuite procédé à une transbordement de la semi-remorque à un camion grue plus petit d’Altéad Var. C’est ce camion qui nous a approvisionné sur le chantier et qui a disposé l’ensemble des bois à coté de la maison grâce à sa grue de 24 m.

La pose de la lisse

Une fois tous les bois mis en place nous sortons le paquet constitué avec les lisses basses. Il est facilement identifiable parmi les autres grâce à sa couleur caractéristiques des bois autoclaves. En effet la lisse est particulièrement exposée aux éléments lors de la construction. c’est le bois qui va faire l’interface entre les murs et la dalle, elle est donc protégée par un traitement de classe 4 (résistance à l’eau). Ce traitement donne une couleur brune ou verte à ces bois ce qui dénote au milieu des éléments composants les murs, qui sont eux très blancs.

Les lisses, sont déposées une première fois à blanc sur la dalle, suivant le plan de construction afin de vérifier si il ne manque pas d’élément et si l’ensemble s’ajuste correctement.

Une fois ce contrôle visuel effectué, un Diba (membrane de protection et de rupture capillaire) est installée sous la lisse basse. Désormais protégée d’éventuelles remontées d’eau au travers de la dalle béton constituant ici notre support nous pouvons régler et fixer la lisse de sol.

Pour cela nous nous appuyons sur un pré-assemblage de ces bois de lisse et un plan de placement fourni par le bureau d’étude. En suivant ce plan, nous positionnons toutes les lisses et nous les calons avec des équerres métalliques. Une fois en place, nous procédons ensuite au réglage de la hauteur et de l’horizontalité des lisses. Quand tout est en place, ces bois sont calés avec un mortier et enfin solidarisés à la dalle et aux fondations à l’aide de goujons à expansion.

Nous voici désormais prêts à assembler les premiers murs !

Nous verrons la suite de ce montage dans un prochain article.

Maison bois coté sud

04.94.723.723.

Aix en Provence et Montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

Construction dans le 13

Stéphane

Notre construction dans le 13 se termine bientôt.

Une maison en bois à Marseille (13)

La construction de la maison s’est bien déroulé durant ce début d’année. Dès que la réunion technique s’est terminée, les équipes se sont complétées à l’intérieur et à l’extérieur de la maison bois.

Travaux extérieurs

A l’extérieur la maison s’est habillée de son film freine vapeur (la maison va être soumise à la RT 2012). Ensuite une équipe a positionné avec des équerres mobiles des bois verticaux qui vont encadrer l’isolation et supporter le bardage (une maison en bois massif se tasse d’environ 1.5 cm par étage, lors de la phase de séchage et mise en place de la construction. Cette phase qui dure environ 4 à 6 mois permet à la maison de se « placer ». Aussi, il faut prévoir de désolidariser les éléments verticaux comme les façades et les faïences murale  de la paroi en bois).

Ces bois ainsi positionnés tous les 59 cm pour contraindre et tenir les panneaux d’isolants en fibre de bois de 60 cm de large. Une fois que la maison est totalement calfeutrée avec les panneaux de laine de bois, l’ensemble de la construction est protégé des éléments par un film pare-pluie. A ce stade, la maison est totalement hors d’eau.

Ensuite nous reposons des liteaux verticaux qui vont créer une lame d’air faiblement ventilée entre le bardage et le film pare-pluie. Cette lame d’air a plusieurs fonctions :

  • technique, elle préserve le bardage en le séchant par l’arrière.
  • phoniquement, elle crée un espace stable entre la façade et le mur et un affaiblissent des bruits aériens
  • thermiquement, la lame d’air augmente l’inertie thermique et crée un tampon entre l’extérieur et le mur
  • esthétiquement, le parement étant désolidarisé du mur il peut facilement être changé.

Ici la maison va être recouverte par un bardage clair en lames Cédral. Les lames ne seront pas ici posées à clins, mais l’une contre l’autre. Cette configuration est désormais possible avec des lames de Cédral  avec rainures et languettes plus des pièces de fixation invisibles.

Enfin, une équipe travaille sur les aménagements autour de la maison avec la réalisation d’une terrasse devant le salon et d’un trottoir périphérique.

Travaux à l’intérieur de la maison

A l’intérieur de cette construction dans le 13, les travaux se terminent également.

Les sols ont été coulés (une chape de béton) sur les isolants thermiques et une nappe d’isolants phoniques (pour limiter le transfert phonique entre l’étage et le rdc). Le carrelage est maintenant en place, ainsi que les faïences dans les salles de bain.

Les meubles de la cuisine sont également posés. Les façades sont faites avec un beau bois clair qui tranche avec un plan de travail en pierre noire.

Le poêle à pellet, de la même couleur noire, sera le système de chauffage principale de la maison. Il a été mis en fonction il y a quelques jours pour maintenir une chaleur douce dans la maison en vue des travaux de peinture. En effet, Christian, termine aujourd’hui le nettoyage et la préparation des murs en madrier.

Nous ferons un dernier point sur cette construction dans le 13 dans quelques jours…

Maison bois coté sud, Marseille, Bouches-du-Rhônes, 13, maison en bois massif et bardage Cedral Eternit.

 
 
 
 
Notre adresse en région PACA:
 
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13100, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

Maçonnerie à Saint Maximin

Stéphane

Nous débutons une nouvelle maison dans le Var. Comme souvent nous débutons par une phase de maçonnerie qui servira de support à nos ouvrages bois.

Le terrassement à Saint-Maximin

Le travail a débuté par la création d’une plate-forme nous permettant d’implanter les fondations sur un support plan et stable. C’est sur cette plate-forme que nous avons tracé avec notre client, le maçon et notre terrassier (Eric Cicciari de Montfort sur Argens 83570) l’implantation des fondations.

Une fois les fouilles réalisées (3 jours de travail dont quelques heures de BRH ), les équipes ont préparé les fondations (mise en place des longrines suivant le plan béton et ligature des aciers) avant de pouvoir couler avec un béton provenant le la centrale (béton dosé à 350 kg/m3).

Le soubassement :

Dès que le séchage des fondations l’a permis, nous avons pu débuter l’élévation du vide sanitaire. Celui ci est réalisé en parpaings de béton et poteaux béton armés et il supportera une dalle béton. A l’initiative de notre maçon, le vide sanitaire sera porté de 60 à 80 cm pour une meilleure intégration de la maison au terrain naturel.

Sur les photos, vous pourrez voir sur la dalle, le travail de préparation avant coulage avec des hourdis différents (isolés TH24 pour les parties habitables) en PU et plastiques (hourdis plastiques sous les terrasses..).

Ensuite, des toupies et une pompe sont revenus pour couler la dalle de compression.

Pose du 1er niveau :

La maison de Saint-Maximin  sera composée de 2 niveaux. Le niveau bas sera fabriqué avec des briques cuites isolantes (R de 1.30) et isolé par l’intérieur. Le niveau haut, sera lui constitué d’un mur en madrier de bois contre-collé isolé par l’extérieur.

Cette différence s’explique par une évolution de placement de la maison sur le terrain. En effet, la maison devait initialement s’appuyer sur un dénivelé du terrain (une restanque) ce qui imposait une structure béton en partie basse de la maison.

Les modifications du projet ont fait que la maison se trouve désormais à quelques dizaines de cm de cette restanque. Toutefois, le projet était trop avancé pour modifier la structure de la construction. Pour une meilleure efficacité thermique et pour plus de confort, nous avons remplacé les parpaing par une brique terre de Porotherm.

Mise à niveau du premier rang

 

Tout comme lors de la pose de notre lisse de sol, dans nos maisons en bois, nous devons être particulièrement attentif à la pose de ce premier rang de brique. Celui ci est posé sur un lit de mortier, puis réglé dans les 3 axes à l’aide d’un laser et de nivaux. C’est Marius qui s’est chargé de la pose de ce rang particulièrement important. Ce travail long et minutieux est nécessaire, car ensuite, le reste des briques seront posées par un simple collage ne permettant plus des rattrapages de niveaux.

  Saint Maximin, Rougiers Var 83, maison en bois massif finition enduits et bardage

Attention !! nous avons rejoint nos nouveaux locaux !
 
Notre adresse :
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13090, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

Bardage à Fréjus

Stéphane

Nous sommes en train de de réaliser la pose du bardage de la maison de Fréjus.

Pose du bardage :

La maison que nous achevons sur Fréjus (var 83) aura un revêtement de façade clair. La partie basse de la maison sera enduite avec un enduit à base de chaux dans une teinte claire et la partie haute, en bois massif, sera recouverte avec des lames de bardage « Cédral » naturel (couleur 00)

Le soubassement de la maison :

La partie basse de la maison est construite en béton banché pour pouvoir résister à la poussée des terres. Il n’est pas possible d’enterrer une construction en bois, (reprise des terres, étanchéité …) aussi, ce choix a été évident pour réaliser ce niveau bas qui abrite les chambres des invités.

Logiquement, nous avons choisi les finitions les plus évidentes par rapport au support pour marquer architecturalement le choix des matériaux de construction (pour la partie construite en béton, un enduit et pour la partie construite en bois, un bardage).

Nous réaliserons donc sur ces murs en béton un enduit frottasse clair. Celui ci sera exécute en même temps que les murs des terrasses et de la piscine.

L’étage construit en bois massif :

à Fréjus, l’étage est construit en madriers de bois avec une isolation par l’extérieur (100 mm de fibre de bois). Cette partie de la maison qui regroupe la cuisine, le séjour et une suite parentale  sera elle recouverte d’un bardage. Le bardage choisi sera composé avec des lames posé à clin de Cédral. Ce bardage est un produit qui apporte un très bon rapport qualité/performance :

  • il résiste à l’eau et au gel
  • il est imputrescible
  • il a une très grande résistance aux chocs
  • il est indéformable
  • sa couleur est garantie et ne craquelle pas
  • il résiste au feu
  • il ne nécessite pas d’entretien

Ce bardage existe en dans une vingtaine de teintes et en 3 aspects de surface (lisse, granuleux et aspect bois). Sur cette villa surplombant la baie de Saint-Raphaël, les propriétaires ont choisi une teinte « naturelle » C00 avec un aspect bois.

Ces lames sont posés sur des liteaux  après le film pare-pluie ce qui va constituer une lame d’air faiblement ventilée. C’est un atout important pour :

 

  1. protéger les isolants et la structure (UV, sur-charleur, vent..)
  2. optimiser le confort thermique (inertie, déphasage, blocage du rayonnement)
  3. augmenter le confort acoustique

Il va nous manquer quelques lames pour finir notre acrotère,  Amaury ( Chambost, Le Thor 84) nous organise une nouvelle livraison dans les prochains jours sur Fréjus pour que nous puissions terminer au plus vite.

Dans la maison :

Dans la maison les finitions avancent. Christian vient de poser les portes intérieures (Sudipan Aix-en-Provence) et il avance sur la peinture des murs et des plafonds.

Un grand merci à lui ! 

Il assure la finition de cette maison, ainsi que la coordination technique des équipes (Rhani pour le poste plâtre, GTM 83 pour le bardage, Cédric pour les VRD… ). Il  fait chaud et les journées sont longues !

Un grand merci pour ta disponibilité, ton efficacité et ta patience !!

maison bois coté sud, Fréjus Var 83, région PACA,  maison en bois massif et bardage bois

Attention !! nous avons rejoint nos nouveaux locaux !
 
Notre adresse :
4 avenue Marcel Pagnol, l’Atrium B, 13100, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

 

Montage d’une ossature bois 1 :

Stéphane

Nous venons de terminer le montage d’une maison en ossature bois sur les hauteurs de Pontevès (Var 83). Cette maison dessinée par Charlotte et Jean-Pierre ressemble aux yeux de beaucoup à un bateau posé dans la colline.

Mais en attendant de pouvoir admirer la maison dans son ensemble, nous allons assembler chacun des murs bois.

Construction d’une ossature bois :

Le terrain de Pontevès nous a réservé bien des surprises, mais avec l’aide d’Eric et de l’équipe de M. Dragic, l’ensemble des murs sont à poste et nous commençons la construction de la maison sur la dalle béton.

Les différentes étapes du montage de la maison :

1 : pose de la lisse basse :

nous commençons par poser la lisse basse de la maison. La lisse basse est le premier élément en bois de la construction. Cette lisse est en contact direct avec la dalle béton.

Cette lisse va reprendre les charges des murs, elle est donc positionnée avec précision suivant notre plan de montage et elle est réglée (dans sont horizontalité) avec précision.

Une fois que ce niveau est atteint, la lisse est bloqué sur la dalle à l’aide de pièces métalliques. Nous assurons ensuite la stabilité de l’ensemble et la portance de la lisse en bourrant les espaces entre la lisse et la dalle avec un mortier anti-retrait.

La lisse basse est en contact avec la dalle, aussi, elle est protégée des agressions extérieures par un traitement autoclave du bois (classe 4) et une membrane (diba).

  • protection contre l’eau et l’humidité
  • protection contre les insectes

2 : pose de la seconde lisse :

Comme il n’est pas simple de régler parfaitement la lisse basse sur les 2 plans (verticaux et horizontaux) nous posons une seconde lisse qui assurera une surface parfaite pour la pose des murs de l’ossature bois.

3 : fixation de la lisse à la dalle :

Afin de solidariser l’ensemble et d’apporter à la maison des propriétés mécaniques et parasismiques importantes, ces 2 lisses sont solidairement fixées à la dalle grâce à des gougeons qui traversent le bois et viennent ce reprendre fortement dans la dalle de compression. Ainsi la liaison de la maison en  ossature bois est assurée de la toiture jusqu’aux fondations.

La base de la maison est ainsi durablement et fortement liée au sol et nous pouvons donc procéder à la mise en place des murs en bois et à la structure de l’ossature bois de la maison.

1 2 3 4
Contactez-nous
close slider
Call Now ButtonAppelez-nous });