Surélévation de maison en bois

La réalisation d’une surélévation de maison est une solution de plus en plus courante pour répondre à l’évolution des familles, le besoin d’espace et la valorisation d’un patrimoine immobilier. Cette valorisation du prix de la maison se fait sur 2 aspects : un gain de m2 bien sûr, mais également un gain énergétique. Alors qu’il était possible il y a quelques temps encore de réaliser ce besoin de changement en achetant une nouvelle maison ou un terrain pour construire, cela devient désormais plus compliqué. La hausse des taux d’intérêt, le prix élevé des terrains et des maisons anciennes rendent souvent ces déménagements irréalisables. De plus, il est souvent agréable pour une famille de pouvoir garder ses habitudes, son quartier et donc son environnement. C’est ainsi que le dilemme « déménager ou rénover » prend aussi la direction « déménager ou agrandir ». Dans ce 2ème cas, la surélévation de maison en bois présente des atouts indéniables.

Un agrandissement de maison peut être pensé à la verticale (rehaussement) ou à l’horizontale (extension).
À l’horizontale, cela nécessite :

  • du terrain
  • un droit à construire résiduel
  • des distances au voisinage conformes
  • des contraintes d’espaces vert, de récupération d’eau pluviale…

Ces contraintes rendent souvent ce projet difficile et fait basculer cette envie d’agrandissement sur l’option verticale : une rehausse de maison… Pour une maison de ville une surélévation est même la seule option envisageable !
L’aspect réglementaire du projet devient ainsi plus simple, car le plus souvent l’unique contrainte est la hauteur hors tout du bâtiment.

Je vais vous présenter en quelques lignes une surélévation de maison en bois que nous sommes en train de réaliser sur la commune de Ventabren (à coté d’Aix-en-Provence) sous la coordination du cabinet d’architecture « Invisible » d’Ollioules.

Photos de la surélévation de maison en bois réalisée à Ventabren

Le projet consiste à doubler une petite maison mitoyenne qui devenait trop étroite pour une famille accueillant un nouvel enfant. Ainsi, tout l’espace de la maison actuel sera transformé en pièces de jour (un espace cuisine salon et un bureau/chambre d’ami) tandis que la surélévation en bois regroupera 3 chambres et une salle de bain.

Après une phase d’étude qui a permis de vérifier la capacité du bâtiment à supporter le poids de l’étage que nous allons créer (les surélévations en bois sont facilitées par le fait que ce matériau est bien plus léger qu’une structure en parpaings), nous préparons en atelier les éléments nécessaires.
Nous allons ainsi recevoir sur le chantier un ensemble d’éléments de surélévation en bois prêts à être assemblés directement sur le chantier.
Cela va nous faire gagner un temps précieux (il est plus simple de travailler rapidement entre 2 périodes de pluie) et nous évite toute erreur de montage pour être fidèle aux exigences des ingénieurs structure.

Le plus souvent nous consacrons la 1ère journée à la préparation du chantier de surélévation de la maison.
La 2nde journée est consacrée à l’enlèvement des tuiles et de la charpente.
La 3ème nous permet de poser les bases du plancher.
La 4ème journée est celle où nous terminons la dalle et préparons la pose des murs en réglant la lisse basse.
Les 5ème et 6ème voient l’élévation des murs de rehaussement.
La semaine suivante le couvreur réalise la toiture et un menuisier vient installer les fenêtres.

Dès lors le bâtiment est à l’abri des intempéries et les travaux de finitions peuvent démarrer !

Contactez-nous
close slider
Appelez-nous