Tag : ponteves

Assemblage des murs bois

Stéphane

Le chantier de Pontevès avance et nous avons fini l’assemblage des murs et la maison a pris sa forme finale sur les hauteurs du centre Var.

Le montage d’une ossature bois 2 :

Le montage d’une maison en bois suit un rythme et des phases précises. Après avoir réalisé la dalle de support  et posé la lisse de sol , nous nous sommes logiquement attaqués à la pose des murs ossature bois.

Construction de l’ossature bois en atelier  :

Les lisses de sol sont en place et peuvent recevoir l’ensemble de nos murs bois. Contrairement à nombre de constructions bois réalisées en ossature, nos murs sont pensés et construits à l’avance dans un atelier. Ce travail en atelier nous permet de réaliser l’ossature dans des conditions très favorables techniquement (recours à des machines lourdes pour les clouages, les découpes et les assemblage) et sans intempéries. Nos murs sont ainsi réalisés avec précision et force et nous allons maintenant pouvoir gagner en efficacité le temps que nous avons perdu pour approvisionner le chantier sous les pluies de janvier et février.

Mise en place des murs :

Les murs numérotés sont élingués et positionnés suivant le plan de montage réalisé par le bureau d’étude structure. Une fois le premier pan de mur posé et réglé sur la lisse de sol, il est calé grâce à des contreforts réglables pour rester parfaitement vertical et en place.

Le second pan de mur bois est alors installé à coté du premier, réglé, équerré et positionné verticalement. Une fois exactement en place, ce mur est fixé, solidarisé au premier par des vis et des fixations métalliques.

Ainsi de suite, mur après mur, le premier niveau de la maison prend rapidement forme. En partant de la chambre sud (celle qui jouxtera la piscine), les murs prennent place et les pièces se dessinent en 2 journées de travail.

Lorsque l’ensemble des murs sont en place, ils sont vérifiés pour être conforme à la géométrie de la maison. La structure bois du plateau est ensuite solidarisé fortement à la dalle béton et au fondations à l’aide de tire fonds allant de la lisse du mur à la dalle béton en traversant les lisses basses. Ainsi la structure est fortement solidaire des fondations ce qui est nécessaire  pour prendre en compte les risques sismiques.

Solivage et plancher :

Sur l’ensemble des murs nous pouvons alors réaliser le plancher haut qui supportera la toiture terrasse au sud de la maison de Charlotte et Jean-Pierre et le bureau en Mezzanine.

La terrasse est supportée par des solives en  épicéa lamélé-collé en 22cm par 6 reposant via des queues d’arondes sur les poutres et  la ceinture en LC de la maison. Cette finition esthétique de la poutraison est un héritage direct des maisons en bois massif que nous réalisons avec Biospeedhome. Le plafond des chambres portera donc la signature visuel de nos maisons avec ses plafonds haut et le rythme des poutres qui plait bien souvent à nos visiteurs.

Sous la mezzanine le plancher est lui supporté par des poutre FJI, car il sera habillé en sous-face par un faux-plafond en plâtre contenant les éclairages de la cuisine.

Panneaux de toiture :

Sur sa partie Nord (du coté du village de Pontevès) la maison est protégée par un toit de faible pente réalisée en panneaux de toiture isolés Unilin. Ces panneaux reposent sur des poutres apparentes et formant un rampant dans la chambre principale et le salon de Charlotte et Jean-pierre. Cette partie de la toiture sera recouverte par une membrane grise reprenant l’esthétique des couvertures en Zinc à joint debout.

La maison ossature bois s’est maintenant fait sa place sur les collines au-dessus de Barjols et nous allons pouvoir débuter les finitions.

maison bois coté sud, Ponteves Var 83, maison ossature bois et bardage bois

Montage d’une ossature bois 1 :

Stéphane

Nous venons de terminer le montage d’une maison en ossature bois sur les hauteurs de Pontevès (Var 83). Cette maison dessinée par Charlotte et Jean-Pierre ressemble aux yeux de beaucoup à un bateau posé dans la colline.

Mais en attendant de pouvoir admirer la maison dans son ensemble, nous allons assembler chacun des murs bois.

Construction d’une ossature bois :

Le terrain de Pontevès nous a réservé bien des surprises, mais avec l’aide d’Eric et de l’équipe de M. Dragic, l’ensemble des murs sont à poste et nous commençons la construction de la maison sur la dalle béton.

Les différentes étapes du montage de la maison :

1 : pose de la lisse basse :

nous commençons par poser la lisse basse de la maison. La lisse basse est le premier élément en bois de la construction. Cette lisse est en contact direct avec la dalle béton.

Cette lisse va reprendre les charges des murs, elle est donc positionnée avec précision suivant notre plan de montage et elle est réglée (dans sont horizontalité) avec précision.

Une fois que ce niveau est atteint, la lisse est bloqué sur la dalle à l’aide de pièces métalliques. Nous assurons ensuite la stabilité de l’ensemble et la portance de la lisse en bourrant les espaces entre la lisse et la dalle avec un mortier anti-retrait.

La lisse basse est en contact avec la dalle, aussi, elle est protégée des agressions extérieures par un traitement autoclave du bois (classe 4) et une membrane (diba).

  • protection contre l’eau et l’humidité
  • protection contre les insectes

2 : pose de la seconde lisse :

Comme il n’est pas simple de régler parfaitement la lisse basse sur les 2 plans (verticaux et horizontaux) nous posons une seconde lisse qui assurera une surface parfaite pour la pose des murs de l’ossature bois.

3 : fixation de la lisse à la dalle :

Afin de solidariser l’ensemble et d’apporter à la maison des propriétés mécaniques et parasismiques importantes, ces 2 lisses sont solidairement fixées à la dalle grâce à des gougeons qui traversent le bois et viennent ce reprendre fortement dans la dalle de compression. Ainsi la liaison de la maison en  ossature bois est assurée de la toiture jusqu’aux fondations.

La base de la maison est ainsi durablement et fortement liée au sol et nous pouvons donc procéder à la mise en place des murs en bois et à la structure de l’ossature bois de la maison.

Approvisionner une ossature bois

Stéphane

Ossature bois préfabriquée:

Le chantier de maison ossature bois que nous réalisons à Pontevès dans le Var (83) avance, débute enfin. Après bien des aléas climatiques et de transport nous débutons la phase délicate de l’approvisionnement des murs en ossature bois et des menuiseries extérieures.

Transport de l’atelier bois jusqu’au dépôt de Néoules.

Dans un premier temps, les murs fabriqués en Belgique suivant les mesures du plan de la réunion technique ont été chargés sur un camion plateau, direction le Var. Le terrain très fortement dégradé par les pluies nous empêchant d’aller stocker les murs au pied du chantier, nous avons réalisé un stockage provisoire de la maison bois dans un dépôt proche de Brignoles.

Approvisionner le chantier.

Nous avons ensuite déconditionné les murs pour les transborder vers notre chantier de Pontevès. Nous avions décidé de les déplacer sur les camions 4×4 de Verdi-Matériaux.

Cette solution présentait beaucoup d’avantages :

  • les camions sont tout terrains
  • ils ont une grue pour charger, décharger et positionner les murs
  • ils sont nombreux
  • ils sont à coté de notre dépôt de stockage provisoire.

Toutefois cette solution s’est avérée inefficace (du moins très complexe) à cause de la taille des murs (de 2.60 à 3.10 de haut et jusqu’à 6m de long) et de la complexité des accès (il nous faut passer sous un pont à Barjols et traverser le centre du village de Pontevès (le charme médiéval n’est pas très compatible avec une mobilité en gros gabarits !).

C’est Eric Cicciari, notre terrassier qui s’est donc attelé à cette tâche avec l’aide de Slavisa Dragic.

Création d’une structure de transport.

Pour approvisionner l’ossature bois jusqu’au terrain, Eric a modifié la remorque de sa pelle. Il est en effet équipé d’une remorque-plateau pour le transport de ces pelles mécaniques. Cette remorque est basse, longue et avec ses 6 roues elle est capable de supporter des charges très importantes. Bref, elle pouvait tout à fait convenir pour approvisionner en ossature bois notre chantier et la dalle béton qui nous y attendait.

Eric a construit un chevalet métallique pour pouvoir accueillir les structures en bois de la maison dans de bonnes conditions de sécurité et d’efficacité. C’est ainsi que par voyages de 6 murs, Eric a pu déposer les éléments du kit constructif au pied du chantier.

Approvisionner les menuiseries.

La même remorque nous a servi 2 jours plus tard pour transporter les menuiseries en bois du bas du village de Pontevès au chantier. Car, si pour les fenêtres, nous avons pu faire arriver la semi-remorque jusqu’au village, il était de nouveau impossible de lui faire traverser le centre historique et encore moins de lui faire accéder au chantier ( par un chemin montant, sablonneux, malaisé et de tous les côtés à la pluie exposé ..). La recette ayant fonctionné à merveille pour les murs nous l’avons donc appliquée de nouveau pour déplacer les portes-fenêtres et les galandages.

Débuter le Montage de la structure bois

Nous voilà enfin à poste et prêt à bâtir la maison. Nous espérons tous que le montage de l’ossature bois soit rapide. Nous nous retrouverons donc bien vite pour cette étape de la construction.

 

Fondations à Ponteves

Stéphane

Ou en sont nos fondations ?

Les fondations à Pontevès sont coulées !

Il a fallu du temps, une météo clémente et beaucoup d’organisation pour arriver à terminer le poste fondation à Ponteves. La pluie, les congés de fin d’année et les difficultés d’accès au chantier nous ont fait perdre bien du temps que nous allons maintenant rattraper.

 

 

Heureusement les maisons ossatures bois se montent vite et nous espérons pouvoir livrer une maison finie pour cet été. Les murs en bois sont en cours de réalisation en Belgique et la livraison est toujours prévu pour le 24 janvier. Nous aurons pour ce montage le renfort de Sébastien (l’ingénieur responsable structure de notre bureau d’étude) qui sera présent à partir de début février. Nous prévoyons en effet quelques jours de manutention pour acheminer les murs entre le bas du village et le chantier. Les rues sont étroites et il n’est pas possible de décharger notre semi-remorque à proximité du chantier.

Coulage du béton :

Avant cela, Eric (terrassement et bétons sur Montfort-sur-Argens)  est venu en renfort avec son Bobcat et un malaxeur pour couler du béton en quantité et terminer les fondations en une fois et une journée.

 

Dans la journée nous avons dû réaliser le nettoyage des fouilles (la pluie avait fait son œuvre), la ligature des aciers et le coulage. Le maçon avait prévu pour cette opération 4 équipes.

Du ciment, de l’eau et du mélange à béton à profusion, de la bonne humeur et à 16 h, nous avions terminé cette opération fondations.

Nous devons maintenant attendre quelques jours avant de débuter l’élévation du rez de jardin (en agglo à bancher). Nous avons prévu avec le maçon de tracer sur les fondations le plan d’élévation de la maison lundi matin. Si le séchage de la fondation est suffisant, le maçon débutera le montage des agglos dès le lendemain.

structure bois :

Notre objectif est de débuter le montage de la structure bois de la maison dès sa réception dans le Var fin Janvier.

 

 

Fouilles et gros béton à ponteves

Stéphane

Le tractopelliste de Montfort-sur-Argens a terminé les fouilles en 3 jours. Et les fouilles sont profondes, profondes. Sur la partie Ouest de la futur maison, le terrain est vraiment instable et Eric est descendu jusqu’au niveau préconisé par l’ingénieur sol sans pouvoir « s’appuyer sur un refus du sol », avant. Aussi nous nous trouvons avec des fouilles à plus de 2 mètres (bien plus..) que nous allons devoir couler.

La mairie de Pontevès nous a autorisé a passer avec des camions de 13 T et les centrales à Béton de La Celle et de Salernes (Var) ne peuvent nous approvisionner qu’avec 2 camions toupies de 3 m3 ce qui va faire peux face au volume nécessaire. Pour faciliter les choses, la pluie détrempée le terrain et nous devons faire extrêmement attention à un chemin récemment goudronné. Aussi, entre les difficultés logistiques des centrales à béton, les futurs congés de fin d’année et le terrain rendu glissant par les pluies, notre maçon a décider de prendre la décision radicale de couler le fond des fouilles au gros béton, à l’ancienne, à la main. Cela ne va pas être simple, mais nous ne pouvons pas prendre le risque de laisser ouvertes les fondations plus longtemps. Chaque jour pluvieux qui passe voit le risque de voir les fondations s’ébouler un peu plus.

Le maçon va procéder en 2 fois. Dans un premier temps, il va faire couler le fond des fouilles avec 1.8 à 2 m de gros béton pour stabiliser les fondations. Ensuite il ferraillera les fouilles pour couler en 1 bloc les fondations.

Une alimentation du chantier a donc eu lieu tout au long de la semaine pour l’approvisionner en ciment, mélange à béton et ferrailles. Jeudi il a moins plu et un vent important a permis de sécher un peu le chantier et le sol argileux. Vendredi, un créneau météo va nous permettre de travailler sur les fouilles.

Vendredi matin 3 équipes se retrouvent à Pontevès. Dès le matin, 3 personnes procèdent au  curage du fond de fouille et à son nettoyage pendant que 2 autres équipes préparent les bétonnières, brouettes, chemins de roulage… Les voisins du chantier nous approvisionnent en eau et en électricité pour cette opération (un grand merci à eux).

Un peu avant 10 h, les bétonnières ont commencé à tourner pour ne s’arrêter que dans l’après-midi. Grâce aux efforts de tous et à un bon moral (il en faut car combler plus de 2 m de fondations d’une aussi grande maison à la brouette apparait vite désespérant).

Le travail fut fait, et nos maçons vont pouvoir ferrailler pour couler en début de semaine les 60 derniers cm de fouilles pour réaliser les fondations de la maison. Nous espérons pouvoir terminer ces fondations en fin d’année, car le mois de Janvier va être consacré à l’élévation d’un premier niveau en béton banché qui doit recevoir début février les murs en ossature bois de la maison (le kit doit nous être livré par semi-remorque provenant de Belgique le 24 janvier). Les murs en bois ont déjà été coupés et l’assemblage aura lieu dans notre usine des Ardennes dès la reprise après les fêtes.

Le rez de jardin de la maison sera une zone technique, et d’exposition (peinture, photos et sculptures) au milieu des oliviers et le 1 er niveau sera en bois (ossature bois) avec de grandes ouvertures en galandage donnant sur les collines de Barjols jusqu’au contre-forts d’Aix en Provence. Nous y retrouverons 3 grandes chambres reliés à une pièce à vivre par une terrasse en bois longeant toute les façades sud et ouest de la maison. Au dernier niveau seul un bureau en mezzanine est accessible. Il est lui ouvert au sud sur le toit terrasse de la maison.

(chantier la maison bois coté sud PACA Var 83 commune de Ponteves)

1 2
Call Now ButtonAppelez-nous
Contactez-nous
close slider