Tag : ossature bois

Implantation d’une maison à Garéoult

Stéphane

C’est dans le Var, dans la campagne  de Garéoult que nous allons construire notre prochaine maison.

Construire en bois à Garéoult :

Cela fait bien des mois, que nous accompagnons un couple de clients dans leur désir de construire une maison confortable écologique et économique.

Leur parcours pour choisir un terrain a été long et complexe, presque décourageant ! Nos clients ont tout d’abord projeté une maison sur un terrain proche d’un monument Historique sur la Roque d’Anthéron. Sur la base d’un ancien permis de construire, un architecte travaille sur un projet très provençal afin de satisfaire les spécifications de la mairie et des ABF (Architectes des Bâtiments de France). Après des semaines d’études et de travail commun, il apparaît que la vente du terrain n’est pas aussi simple qu’il y parait et que le projet va prendre du retard et sans doute ne jamais aboutir.

Il faut se rendre à l’évidence malgré tous les efforts possibles, nous ne pourrons pas construire ici ! Beaucoup de déception et de temps perdu, mais, le hasard et la chance existent aussi, heureusement ! La chance vient ici sous la forme d’une proposition de terrain à 100 km de là .. C’est incroyable, mais le terrain se trouve dans le Var à Garéoult, à quelques encablures de notre base technique de Rocbaron.

Nos clients s’y rendent, l’endroit est calme, arboré et exposé Sud-Est. Le charme opère et une proposition d’achat est faite immédiatement.

C’est dit, nous construirons à Garéoult !

Etudes structures, dessins et devis :

Le plan de la maison :

Nous nous lançons donc dans l’étude des plans de la maison pour réaliser l’ensemble des devis et chiffrages du projet. Ici, nous prendrons comme base les plans modifiés par les propriétaires de la maison qu’ils avaient prévu pour la Roque d’Anthéron. La maison sera donc un plein pied, ouvert sur le soleil au Sud-Est et la piscine une restanque plus base. D’inspiration provençale, elle sera un peu plus grande que prévu avec un vaste espace de vie, très vitrée sur la façade Sud et la terrasse à l’Est.

La partie séjour est très ouverte également avec une cuisine et un cellier au nord d’un premier élément. De l’autre coté d’une vaste entrée s’organise la zone nuit de la maison avec 2 chambres et un bureau. Le calme est ainsi assuré !

Suivant un principe architectural simple, chaque volume et chaque espace a sa toiture.

Lancement du chantier :

C’est Eric, terrassier à Montfort-sur-Argens, qui ouvre le chantier par 3 journées de bucheronnage. Une fois que le chemin d’accès a été débroussaillé et que la multitude de petits pins qui avaient envahi le terrain ont été débités, le terrassement a pu débuter entre 2 orages !

Dans un premier temps, Eric a réalisé une plate-forme sur laquelle, il a ensuite pu, avec notre client et le maçon implanter les fondations de la maison.

Enfin, en jonglant, une fois encore avec les pluies, Eric a pu ouvrir les fouilles pour préparer le travail de ferraillage et de coulage des fondations.

Nous avons tous hâte de pouvoir démarrer la construction la semaine prochaine ! Pour notre part, les éléments en bois de la maison sont en cours d’usinage dans notre atelier de Belgique. Il devraient pouvoir nous parvenir dans un mois, le temps pour les équipes de maçons de nous réaliser une dalle.

A bientôt pour la suite de cette maison à ossature bois.

Maison Bois Coté Sud

Aix en Provence 13090

Chantier de Garéoult, Var, 83 en région PACA.

 

 

 

 

 

Réception d’une maison

Stéphane

A Marseille, nous venons de terminer nos travaux et procéder à la réception d’une maison en bois massif.

Maison bois en ville

Il est assez rare de construire une maison en bois massif (ou même en ossature bois) dans le cœur des villes. Le plus souvent nous jonglons plutôt avec de la logistique dans des petits sentiers provençaux, des montées improbables et des adresses inconnus. Autant dire qu’il est assez rare que nous construisions Avenue de … ou Boulevard…

à Aix-en-Provence

Cela nous est arrivé par 2 fois de construire dans le centre d’une ville. La première fois ce fut pour la réalisation d’un penthouse, sur le toit d’une villa réaménagée à Aix en Provence. Il s’agissait de créer un appartement supplémentaire d’environ 70 m² bénéficiant d’une vue sur la ville d’Aix et la Sainte-Victoire.

Sur ce chantier la difficulté d’approvisionnement a été le point le plus difficile, car l’ensemble des éléments de la construction ont dû être porté à la main, car il n’était pas possible de positionner en même temps notre camion de livraison et une grue.

La construction qui a maintenant quelques années fait le bonheur d’une famille Aixoise amoureuse des maisons en bois (ils viennent d’acquérir un chalet dans les Alpes-de-Haute-Provence en résidence secondaire).

à Marseille

A Marseille nous venons de terminer le chantier et nos clients ont pris possession des lieux.

Nous avons procédé à une réception de la maison en faisant le tour des différentes pièces de la construction et en listant les petites choses que nous avons  à réaliser après l’aménagement de la famille.

C’est Théo qui inaugure sa maison et qui pilote la visite ! Il a déjà choisi sa chambre au premier étage. Elle donne directement sur une terrasse qui est accessible via 2 des chambres de la maison, mais également du jardin via un escalier métallique.

 

 

 

 

l’extérieur de la maison :

La maison est en bois massif (madriers en épicéa de 86 mm contre collés). Elle est isolée par l’extérieur avec 100 mm de laine de bois (c’est appréciable pour le confort d’été et l’inertie thermique). Après la création d’une lame d’air faiblement ventilée (très efficace pour le déphasage de la construction bois), la maison est revêtue avec des lames de bardage.

C’est un bardage en lame Cédral Click clair qui a été choisi par nos clients. L’avantage est que la couleur est garantie parfaite pendant 10 ans (il n’y a donc pas d’entretien à prévoir) et que la lame possède une durée de vie supérieure à 50 ans !

Les lames sont un mélange stable de cellulose, de sable et de ciment ce qui procure a la façade une grande stabilité dimensionnelle et une belle résistance au feu.

La toiture est conforme aux souhaits des architectes de la ville de Marseille (double pente et tuiles canal). L’aspect et l’architecture de la maison a été négocié avec nos clients, le cabinet d’architecture Urbis et l’urbanisme de la ville de Marseille.

L’intérieur de la maison :

A l’intérieur de la maison, un grande part est resté au bois naturel. Pour les murs, un simple ponçage léger à été réalisé par Christian avant le passage d’une huile afin de garder la teinte des murs. Les salles d’eaux ont été doublées pour recevoir un carrelage aux endroits les plus exposés à l’eau.

Au sol, la totalité de la maison à été carrelée de même que les escaliers.

La cuisine fait elle aussi une large part au bois, avec des meubles clairs, rehaussés par un plan de travail en pierre sombre.

Enfin, le chauffage sera également au bois avec un poêle a granulés central, entre cuisine et salon. Tout est maintenant en ordre pour procéder à la réception de la maison de Marseille.

Début de construction à Ollioules

Stéphane

Nous en sommes au début de construction à Ollioules (Var 83) d’une maison en ossature bois. Ce chantier a nécessité une grosse préparation de terrassement pour laquelle, nos clients se sont fortement investis.

Phases préparatoires à Ollioules :

Avant tous nos chantiers ils y a de nombreuses étapes à valider. Cela commence par le travail de conception et de dessin  de la maison (ici c’est le cabinet d’architecture URBIS de Marseille qui est à la manœuvre – ce cabinet nous a également sélectionné pour une autre construction à Bormes-les-Mimosas dans le Var-).

Dessiner une maison :

Pour dessiner une maison il faut atteindre un objectif que j’aime à imaginer par un triangle dont les angles sont :

  • vos envies (nombre de pièces, taille, style de la construction…)
  • votre terrain (son exposition, son règlement d’urbanisme, son sous-sol…)
  • votre budget

Cela peut paraître simple, mais tenir dans ce triangle est bien souvent un travail collaboratif, dense entre tous les partenaires (les futurs propriétaires, l’architecte ou le dessinateur et bien sûr les entreprises). Chaque évolution sur un point par un de ces partenaires ayant des répercussions  sur l’ensemble du projet.

Ici, nous avons travaillé main dans la main avec Julien, notre client, monsieur Smoss (l’architecte) et les responsables de l’urbanisme de la ville d’Ollioules (car le règlement de zone va prochainement changer).

Nous sommes arrivés, avec nos ingénieurs et dessinateurs (le projet est pris en main par Frédéric et Sébastien au BE de Luxembourg) à respecter le projet tout en jonglant avec les contraintes imposées par le terrain.

Les contraintes du terrain :

En région PACA, à chaque terrain, ses contraintes ! si parfois c’est la taille, la forme ou le sous-sol du terrain qui pose problème (voir étude de sol ). Ici ce sont les accès à la parcelle qui vont poser problème. La vue est belle, mais dominer la baie de Six-Fours à Bandol se paie par un cheminement long et complexe. Aucun camion de plus de 13 tonnes ne peuvent accéder au chantier et seul des camions courts arrivent à manœuvrer.

Cela implique pour nous 3 choses :

  1. les bétons devront être faits sur place (noria de camions pour l’approvisionnement)
  2. certaines pièces de structure seront divisées pour le transport (poutres, fermes..)
  3. les murs devront être ré-assemblés puis cadrés sur place.

Mais nous ne sommes pas les seuls à devoir nous adapter au terrain, car le premier des postes, le terrassement est aussi complexe.

Le terrassement d’Ollioules :

Avant même le début de construction à Ollioules, la préparation du terrain fut une épreuve ! Il faut créer pour le projet 3 plates-formes (niveau salon, garage et piscine) avec des tailles et des altimétries très précises dans une roche très dure.

Un premier terrassier a abandonné le chantier après avoir réalisé un travail inexact et incomplet. C’est donc Eric Cicciari, (terrassier à Montfort-sur-Argens) qui est venu au secours du projet pour rétablir la situation, les niveaux et le chemin d’accès. Cela a pris bien du temps et des efforts qu’a partagé Julien est sa famille, puisque nos clients se sont beaucoup investis dans cette phase du projet.

Julien s’occupe désormais de tous les aménagements du terrain, avec la création de  murs en gabions et la création d’espaces à végétaliser.

Place aux maçons :

Nous voici, enfin au début de la construction ! Les maçons ont fait venir des tonnes de mélange à béton et des palettes de ciment par une multitude de petits camions. Puis ce sont des Agglos à bancher qui ont pris le même chemin.

A l’aide d’un télescopique équipé d’un très gros malaxeur, les fondations, les dalles et les élévations commencent à prendre forme.

Le travail est assez long et pénible car la plupart des manutentions réclament un long travail de préparation et de positionnement des engins, car la plate-forme de travail est des plus réduite.

Dans quelques semaines nous passerons à la pose du bois !

maison bois coté sud, Ollioules Var 83, maison ossature bois et bardage Cedral Eternit, 

 
Notre adresse en région PACA :
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13100, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

 

Construire en pays Grassois

Stéphane

Nous terminons de construire une maison en pays Grassois.  C’est une maison de plein pied, en ossature bois réalisée par les Ateliers Sy-Bois. Cette maison conserve une architecture provençale pour respecter les prescriptions du PLU local et les souhaits de nos clients.

Une maison à Grasse

Cette maison, construite sur les hauteurs de Grasse (commune de Saint-Vallier-de-Thiey dans les Alpes-Maritimes 06) a été coupée et assemblée dans les Ateliers de Sy-bois (groupe Millet). C’est notre première collaboration avec les ateliers de Sy-bois que nous connaissons bien au travers de la fourniture de menuiseries (PVC, bois et aluminium) depuis de nombreuses années. C’est d’ailleurs avec l’aide d’un technicien du groupe millet que nous avons effectué la pose des murs il y a quelques mois dans les Alpes-Maritimes .

La maison de plein pied s’organise en 2 blocs (jour/nuit) autour d’un axe matérialisé par le porche et les portes d’entrée et du garage. La façade sud, très ouverte sera protégée du soleil estival par une pergola que les propriétaires vont installer. La structure bois s’habille ici :

  • d’un enduit de parement sur plaque STO,
  • d’une génoise ouverte (tuile et pare-feuille)
  • d’une toiture avec tuiles canal et plaques sous-tuiles (la zone de vent).

Après la très rapide phase de montage, les équipes sont passés à la réalisation du second œuvre.

Travail de second œuvre :

Le travail du second œuvre c’est réalisé après une réunion technique de préparation qui a réuni nos clients et l’ensemble des artisans. Le tout a été reporté sur plans avant de nous lancer dans la réalisation. Georges (notre électricien de Brignoles) a réalisé le câblage de la maison bien vite suivi par le plombier (Frédéric de PCE du Var) et les plaquistes (GAR entreprise de la Roquebrusanne 83136).

Désormais la maison est, dedans, prête à recevoir ses finitions. Ce sont Evelyne et Georges, nos clients, qui avec l’aide de leur famille et de leurs amis vont réaliser les peintures de cette construction en pays Grassois. Une première couche de blanc est passée sur les plafonds. Une seconde devrait être faite dans le week-end avant que le carreleur ne débute son travail.

Isolation thermique :

La maison est désormais totalement isolée (un flocage d’isolant minéral vient d’être réalisé dans les combles). Les murs sont isolés avec de la ouate de cellulose pour un confort d’été et d’hivers important. Nous avons complémenté cette isolation par une couche complémentaire d’isolant derrière la dernière peau de finition en plâtre.

Avec son exposition et sa surface vitrée, la maison est rapidement en chauffe, tout en bénéficiant d’une très bonne inertie thermique (une chape de 5 cm d’anhydrite a été coulée sur un isolant injecté).

Nous verrons bien vite les résultats énergétiques bien vite, mais la maison  se comporte déjà très bien avec un 18° enregistré aujourd’hui, alors que le poêle à bois n’est pas encore en place.

Finitions extérieures :

Dehors, la maison a reçu une couche d’enduit ocre clair avec des tableaux de fenêtre blanc pour animer la façade. Une gouttière en Aluminium couleur cuivre a été installé sur la génoise par la société Dal’Alu.

Cette société est spécialisée dans la réalisation de gouttières sur mesure en aluminium. La réalisation est faite avec un rouleau d’aluminium teinté qui est formé sur place dans un camion atelier. Cette technique a bien des avantages. Elle permet de réaliser une gouttière solide, insensible aux agressions des UV, du gel, de la grêle… Tout une gamme de couleur et de forme est possible permettant de s’adapter à l’architecture choisie.

Nos clients vont maintenant s’attaquer aux extérieurs (pergola, plantation et terrasse), même si déjà beaucoup a été fait pour cette maison du pays Grassois.

St Vallier-de-Thiey Alpes-Maritimes 06, maison ossature Sy-bois finition enduits

 
Notre adresse :
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13090, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

 

 

 

 

Gaou Bénat

Stéphane

Nous sommes en charge d’un nouveau challenge constructif au Gaou Bénat (domaine architectural situé entre Borme les Mimosas et Le Lavandou dans le Var.

Une complexité topographique :

Nous allons devoir construire une maison sur un éperon rocheux de 25 m de haut avec des pentes entre 80 et 45 % et aucune accessibilité !!!

C’est dans une des dernières « dent creuse » du Gaou Bénat que nous allons travailler. Au Gaou, les derniers terrains ont des vues magiques, mais ils font payer au prix fort ce paysage. Des pentes vertigineuse, des terrains friables, des accès impossibles et des contraintes constructives fortes.

Il va donc falloir trouver des solutions techniques exceptionnelles pour arriver à construire aussi haut sans que cela ne devienne un chantier trop lourd.

Un projet atypique :

C’est un client Ébéniste et Esthète qui nous a conduit à étudier et accepter ce challenge. Ce projet débute par un mail  qui évoque la construction d’un nid d’aigle en pierre et béton sur un terrain embrassant la méditerranée d’Hyères, au Lavandou. Bien vite, j’ai rencontré un client qui, crayon en main et références en tête se lance dans rêve de construire autrement, différemment, rapidement, dans un environnement ou tout semblait figé, immuable..

Le domaine du Gaou Bénat :

Si les racines du Gaou Bénat plongent dans les années folles (premier achat d’une grande partie du terrain par G-M Haardt, le second d’André Citroën et organisateur des croisières Noires et Jaunes) c’est en 1958 que le domaine gagne sa forme actuelle sous la conduite de 2 architectes André Lefèvre et Jean Aubert. 

Conscient de la valeur naturelle et paysagère du Gaou Bénat, André Lefèvre va y édifier sa maison en d’attachant à une architecture naturelle, modeste visant à s’effacer au maximum, une « architecture de la disparition ».

Pour cela, l’architecte a opté pour une architecture massive constitué de murs pleins, de structures troglodytes reposant sur le rocher en libérant parcimonieusement des vides qui cadrent des vues et  organisent les circulations dedans/dehors

Une architecture cohérente et globale :

Pour préserver le littoral, et avoir une maison durable et adapté au climat :

  • les murs sont lités avec de la pierre de Borme, au couleur des roches
  • les toitures sont en terrasses végétalisées pour dégager les vues et isoler le bâti
  • les matériaux seront brut « ternes » pour ne pas s’imposer dans le paysage
  • enfin « le bois sera utilisé chaque fois que cela sera possible »

Les grandes lignes architecturales du domaine sont posés dès cette première maison. une bibliothèque de matériaux (béton brut, pierre taillée sommairement, bois, végétation) et une organisation des formes est décrite dans un règlement porté par l’ASL et un collège d’architecte sur les 158 hectares du lieu.

Une conception de l’urbanisme :

L’ensemble du domaine est organisé pour éviter le mitage du terrain. Son organisation pousse vers un habitat individuel groupé :

  1. construction en limite de propriété (les murs de pierre en sont les limites, pas de clôtures…)
  2. construction en toit terrasse (ne pas être vu, ne pas gêner l’autre, « vivre le toit »)
  3. créer et organiser une densité invisible
  4. les murs des maisons sont des restanques et leurs toit des planches végétales

L’ensemble est organisé autour de quelques routes qui serpentent et surtout de chemins piétonniers coulants des hauts vers la plage et le port.

Une technique novatrice :

Le propriétaire à voulu pour cette construction très minérale utiliser un solution novatrice sur le domaine : l’ossature bois. 

Cette maison en ossature bois respectera en tous points les prescriptions des créateurs du domaine. la pierre et le béton habillerons la construction, mais ici la structure sera légère et isolante ; efficace et modeste. Une solution qui aurait sans doute passionné Aubert et Lefèvre et qui va prendre ici tout son sens.

Une réponse au terrain :

La construction bois, va ici permettre d’être légère et donc de pouvoir opter pour des fondations plus légère et simple qui ne vont pas être en conflit avec la nature fragile du sol.

Ce faible poids  va également permettre de construire en porte à faux et ceci va nous être particulièrement utile.  En effet, la maison 94 sera coincé entre 2 maisons déjà en place. Ces constructions se sont faites en déstabilisant le sol en périphérie ce qui va nous empêcher de fonder à proximité.

Le domaine est le royaume des grues lourdes, des toupies de béton et du bancher, c’est lourd, long et onéreux. Surtout ce mode constructif devient très compliqué avec la topographie de notre parcelle. La structure bois de la maison  94 pourra être mise en place sans avoir recours à des engins fixes et complexes (nous allons utiliser des grues sur roues et un hélicoptère).

Une réponse au planning :

Cette solution de murs en bois pré-usiné va également nous faire gagner bien du temps. Alors que bien souvent 2 années de travaux sont nécessaires (les travaux sont interdits en été), nous allons pouvoir ici réaliser le tout en une saison.

Une réponse économique et écologique :

L’économie de matériaux et de moyens pour l’édification de cette maison reste dans le droit fil de l’esprit des pionniers du domaine,  modestie et rationalité de la construction dans le respect de son environnement. Car bien sûr, si cette solution bois au Gaou Bénat est originale, elle s’adapte particulièrement bien aux contexte de la parcelle et du lieu tout en étant extrêmement vertueuse en terme d’économie de moyens avec :

  • un bilan carbone neutre (matériaux bio-sourcés, peu de béton..)
  • un bilan énergétique remarquable (confort d’été et d’hiver avec laine de bois..)
  • un coût de construction particulièrement faible

Car si cette construction se veut vertueuse, elle est particulièrement économique vis à vis de ces voisines grâce à une pré-construction en usine, loin des contraintes réelles du terrain.

Sans doute une nouvelle piste à suivre dans le domaine qui va être suivie de près ..

 

1 2 3 6
Contactez-nous
close slider
Call Now ButtonAppelez-nous });