Tag : barjols

Ossature bois en centre Var

Stéphane

Notre maison en ossature bois en centre Var avance sous la conduite de Charlotte et Jean-Pierre qui préparent leur prochain emménagement à Barjols (Var 83).

Finitions de l’ossature bois:

Les finitions progressent, Jean-pierre s’occupe du bardage extérieur pendant que l’entreprise GAR débute le doublage des murs en Fermacell et BA13.

Bardage de l’ossature :

Comme nous l’avions vu précédemment, les murs sont habillés par un bardage à faux claire-voie autoclavé dont la couleur s’accorde bien avec le terrain environnent. La pose de ce bardage fait beaucoup pour l’esthétique générale du site. Alors qu’il y a quelques semaines, le film pare-pluie noir entourant l’ossature bois, permettait de voir au loin la maison, elle devient maintenant invisible dans son environnement. Ainsi en prenant la route Menant de Barjols à Ponteves, il faut maintenant faire très attention pour situer la maison sur sa restanque Varoise.

Cette semaine, Jean-Pierre termine les encadrements de menuiseries, les angles des murs et les petites finitions de ce bardage. Le résultat est très beau. La maison s’en trouve visuellement rallongée et prend sa place sur l’ancien mur en pierres provençales (restanque).

Terrasse bois :

Dans le même temps, Jean-Pierre prépare avec Charlotte la pose de la terrasse qui longera et ceinturera la maison sur ses 4 façades. La terrasse principale accessible des chambres et de la grande pièce de vie permettra une vue allant de Barjols, aux collines du centre Var, jusqu’à la Sainte-Beaume (Plan d’Aups 83), la Sainte-Victoire (Aix en Provence 13) et les premières cimes des Alpes de haute Provence (département 04, Avec Riez, le plateau de Valensole..).

Cette terrasse en bois fera 3 mètres de large sur toute la longueur de la maison. Elle reposera, sous l’ossature bois, à une lisse fixée à la dalle béton et sur des poteaux positionnés entre les oliviers.

Doublages en BA13 et Fermacell :

A l’intérieur, l’entreprise GAR (La Roquebrussane dans le Var) s’occupe désormais de la pose des doublages. Une partie des cloisons sera réalisée en Fermacell et une autre en plaque de plâtre (BA 13). Rhani progresse dans la maison du sud vers le nord, pièce par pièce. Les rails ont été posés il y a quelques temps pour permettre à l’électricien et le plombier (Georges Meneses de Brignoles et Frédéric Sliwowski de Rocbaron) de préparer et positionner les réseaux.

En ce moment Rhani, coupe et positionne les plaques. Ce travail est long et méticuleux car il va conditionner l’esthétique finale du bâtiment.

La semaine prochaine, l’entreprise Zammataro de Carcès procédera aux réglages final des menuiseries et en particulier des galandages, afin que ce travail de plâtrerie puisse se terminer.

Prochaines étapes de la construction bois :

D’ici la fin du mois la maison va être habitée. Les propriétaires vont prendre possession de l’ossature bois en centre Var et  s’occuper ainsi des finitions esthétiques et des derniers postes à régler.

Nous allons donc procéder aux dernières étapes de la construction avec la réalisation des tests d’étanchéité et le raccordement des VRD (avec surtout l’installation de l’épandage de l’assainissement non collectif).

maison bois coté sud, Ponteves Var 83, maison ossature bois et bardage bois. sarl LMBE 

Attention !! nous avons rejoint nos nouveaux locaux !
 
Notre adresse :
4 avenue Marcel Pagnol, l’Atrium B, 13100, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

 

Isolation du sol

Stéphane

La villa de Charlotte et Jean-Pierre avance bien à  coté de Barjols (83 var). Jean-Pierre en termine avec le bardage à claire voie et nous venons d’exécuter le ravoirage et l’isolation du sol de la maison.

Isolation thermique :

Dans la maison de Pontèves, l’isolation des murs (une ossature de 140 mm de laine de bois + 16 mm de DWh) et de la toiture (panneau Unilin de 220 mm laine de roche et 120 mm de PU) est terminée. Nous nous attaquons maintenant à l’isolation du sol et de la dalle.

La dalle béton est en contact direct avec l’extérieur (la maison flotte sur un espace protégé au niveau du jardin, comme portée par des pilotis). Les propriétaires ont choisis avec les maçons varois une sous face en hourdis bois. Ces hourdis sont très esthétiques mais peu isolants. Il est donc impératif d’opter pour une isolation performante au niveau de la dalle béton pour assurer une continuité thermique de la maison.

Isolation homysol :

Le procédé que nous utilisons le plus souvent (notre première expérience date d’une dizaine d’année avec Mirbat -Avignon 84- sur le premier chantier de Montauroux 83) est la projection sur site de mousse PU à cellule fermée.

Ce procédé consiste à projeter sur la dalle une mousse PU émulsifiée. Cette mousse permet de faire « d’une pierre, 2 coups » car sa projection au sol permet de créer un manteau thermique parfait (la mousse va se glisser, dans le moindre des interstices) et sa dureté et sa rigidité permet d’entourer les gaines électriques et hydrauliques.

Une fois mise en place, cette isolation permet de nous passer d’un ravoirage traditionnel et d’atteindre des performances thermiques formidables.

Issu de matières premières liquides concentrées, ce produit se transforme grâce à la projection sur site en une isolation composée de 96% d’air et 4% de matière.

Elle forme ainsi une barrière thermique homogène, étanche à toutes les rigueurs climatiques. Cette isolation écologique préserve durablement la construction des déperditions d’énergie nocives à l’environnement.

Sa compacité permet également d’éviter le transport, la manutention et le déplacement de plaques d’isolants, de mortier… Ainsi, cet isolant préserve également l’environnement en évitant la mise sur la route de nombreux camions !

Mise en place de l’isolant de sol :

Pour mettre en place ce manteau d’isolant, les ouvriers protègent les points sensibles (vitrages, huisseries, murs..), puis il projettent la mousse au pistolet (un équipement de compression et de mélange équipe le camion). L’épaisseur de l’isolant est déterminée à l’avance. C’est le temps de projection qui va créer cette épaisseur. Le réglage fin et la planéité sera réalisé par un ponçage au disque, après une prise de niveau et un marquage de repères au sol.

Cette isolation est parfaite au sol :

  • continuité parfaite de l’isolation
  • résistance à la compression
  • Coefficient d’isolation R important
  • flexibilité
  • temps de mise en oeuvre rapide
  • perméabilité à l’air
  • classement COV A+

Isolation des murs en ossature bois :

Jean-Michel, responsable de la société Mirbat à Avignon propose désormais une isolation des murs en ossature bois. Il est certain que cette isolation permettra de répondre à 2 cibles de la RT2012, l’isolation importante et l’étanchéité parfaite.  Nous attendons d’en savoir plus sur la capacité de cette mousse à créer une inertie thermique importante (c’est très important pour le TIC et le confort d’été en climat méditerranéen) pour l’utiliser.

A Ponteves, Charlotte et Jean-Pierre ont été tentés par ce produit pour l’isolation des murs de leur maison. C’est la masse thermique qui leur a fait préférer la pose de laine de bois et d’un pare-vapeur.

Maintenant les futurs habitants vont passer aux postes de finition, pose des planchers bois et des murs BA13 et Fermacell.

Bonne continuation ….

maison bois coté sud, Ponteves Var 83, maison ossature bois et bardage bois

Attention !! nous avons rejoint nos nouveaux locaux !
 
Notre adresse :
4 avenue Marcel Pagnol, l’Atrium B, 13100, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

Assemblage des murs bois

Stéphane

Le chantier de Pontevès avance et nous avons fini l’assemblage des murs et la maison a pris sa forme finale sur les hauteurs du centre Var.

Le montage d’une ossature bois 2 :

Le montage d’une maison en bois suit un rythme et des phases précises. Après avoir réalisé la dalle de support  et posé la lisse de sol , nous nous sommes logiquement attaqués à la pose des murs ossature bois.

Construction de l’ossature bois en atelier  :

Les lisses de sol sont en place et peuvent recevoir l’ensemble de nos murs bois. Contrairement à nombre de constructions bois réalisées en ossature, nos murs sont pensés et construits à l’avance dans un atelier. Ce travail en atelier nous permet de réaliser l’ossature dans des conditions très favorables techniquement (recours à des machines lourdes pour les clouages, les découpes et les assemblage) et sans intempéries. Nos murs sont ainsi réalisés avec précision et force et nous allons maintenant pouvoir gagner en efficacité le temps que nous avons perdu pour approvisionner le chantier sous les pluies de janvier et février.

Mise en place des murs :

Les murs numérotés sont élingués et positionnés suivant le plan de montage réalisé par le bureau d’étude structure. Une fois le premier pan de mur posé et réglé sur la lisse de sol, il est calé grâce à des contreforts réglables pour rester parfaitement vertical et en place.

Le second pan de mur bois est alors installé à coté du premier, réglé, équerré et positionné verticalement. Une fois exactement en place, ce mur est fixé, solidarisé au premier par des vis et des fixations métalliques.

Ainsi de suite, mur après mur, le premier niveau de la maison prend rapidement forme. En partant de la chambre sud (celle qui jouxtera la piscine), les murs prennent place et les pièces se dessinent en 2 journées de travail.

Lorsque l’ensemble des murs sont en place, ils sont vérifiés pour être conforme à la géométrie de la maison. La structure bois du plateau est ensuite solidarisé fortement à la dalle béton et au fondations à l’aide de tire fonds allant de la lisse du mur à la dalle béton en traversant les lisses basses. Ainsi la structure est fortement solidaire des fondations ce qui est nécessaire  pour prendre en compte les risques sismiques.

Solivage et plancher :

Sur l’ensemble des murs nous pouvons alors réaliser le plancher haut qui supportera la toiture terrasse au sud de la maison de Charlotte et Jean-Pierre et le bureau en Mezzanine.

La terrasse est supportée par des solives en  épicéa lamélé-collé en 22cm par 6 reposant via des queues d’arondes sur les poutres et  la ceinture en LC de la maison. Cette finition esthétique de la poutraison est un héritage direct des maisons en bois massif que nous réalisons avec Biospeedhome. Le plafond des chambres portera donc la signature visuel de nos maisons avec ses plafonds haut et le rythme des poutres qui plait bien souvent à nos visiteurs.

Sous la mezzanine le plancher est lui supporté par des poutre FJI, car il sera habillé en sous-face par un faux-plafond en plâtre contenant les éclairages de la cuisine.

Panneaux de toiture :

Sur sa partie Nord (du coté du village de Pontevès) la maison est protégée par un toit de faible pente réalisée en panneaux de toiture isolés Unilin. Ces panneaux reposent sur des poutres apparentes et formant un rampant dans la chambre principale et le salon de Charlotte et Jean-pierre. Cette partie de la toiture sera recouverte par une membrane grise reprenant l’esthétique des couvertures en Zinc à joint debout.

La maison ossature bois s’est maintenant fait sa place sur les collines au-dessus de Barjols et nous allons pouvoir débuter les finitions.

maison bois coté sud, Ponteves Var 83, maison ossature bois et bardage bois

Fouilles et gros béton à ponteves

Stéphane

Le tractopelliste de Montfort-sur-Argens a terminé les fouilles en 3 jours. Et les fouilles sont profondes, profondes. Sur la partie Ouest de la futur maison, le terrain est vraiment instable et Eric est descendu jusqu’au niveau préconisé par l’ingénieur sol sans pouvoir « s’appuyer sur un refus du sol », avant. Aussi nous nous trouvons avec des fouilles à plus de 2 mètres (bien plus..) que nous allons devoir couler.

La mairie de Pontevès nous a autorisé a passer avec des camions de 13 T et les centrales à Béton de La Celle et de Salernes (Var) ne peuvent nous approvisionner qu’avec 2 camions toupies de 3 m3 ce qui va faire peux face au volume nécessaire. Pour faciliter les choses, la pluie détrempée le terrain et nous devons faire extrêmement attention à un chemin récemment goudronné. Aussi, entre les difficultés logistiques des centrales à béton, les futurs congés de fin d’année et le terrain rendu glissant par les pluies, notre maçon a décider de prendre la décision radicale de couler le fond des fouilles au gros béton, à l’ancienne, à la main. Cela ne va pas être simple, mais nous ne pouvons pas prendre le risque de laisser ouvertes les fondations plus longtemps. Chaque jour pluvieux qui passe voit le risque de voir les fondations s’ébouler un peu plus.

Le maçon va procéder en 2 fois. Dans un premier temps, il va faire couler le fond des fouilles avec 1.8 à 2 m de gros béton pour stabiliser les fondations. Ensuite il ferraillera les fouilles pour couler en 1 bloc les fondations.

Une alimentation du chantier a donc eu lieu tout au long de la semaine pour l’approvisionner en ciment, mélange à béton et ferrailles. Jeudi il a moins plu et un vent important a permis de sécher un peu le chantier et le sol argileux. Vendredi, un créneau météo va nous permettre de travailler sur les fouilles.

Vendredi matin 3 équipes se retrouvent à Pontevès. Dès le matin, 3 personnes procèdent au  curage du fond de fouille et à son nettoyage pendant que 2 autres équipes préparent les bétonnières, brouettes, chemins de roulage… Les voisins du chantier nous approvisionnent en eau et en électricité pour cette opération (un grand merci à eux).

Un peu avant 10 h, les bétonnières ont commencé à tourner pour ne s’arrêter que dans l’après-midi. Grâce aux efforts de tous et à un bon moral (il en faut car combler plus de 2 m de fondations d’une aussi grande maison à la brouette apparait vite désespérant).

Le travail fut fait, et nos maçons vont pouvoir ferrailler pour couler en début de semaine les 60 derniers cm de fouilles pour réaliser les fondations de la maison. Nous espérons pouvoir terminer ces fondations en fin d’année, car le mois de Janvier va être consacré à l’élévation d’un premier niveau en béton banché qui doit recevoir début février les murs en ossature bois de la maison (le kit doit nous être livré par semi-remorque provenant de Belgique le 24 janvier). Les murs en bois ont déjà été coupés et l’assemblage aura lieu dans notre usine des Ardennes dès la reprise après les fêtes.

Le rez de jardin de la maison sera une zone technique, et d’exposition (peinture, photos et sculptures) au milieu des oliviers et le 1 er niveau sera en bois (ossature bois) avec de grandes ouvertures en galandage donnant sur les collines de Barjols jusqu’au contre-forts d’Aix en Provence. Nous y retrouverons 3 grandes chambres reliés à une pièce à vivre par une terrasse en bois longeant toute les façades sud et ouest de la maison. Au dernier niveau seul un bureau en mezzanine est accessible. Il est lui ouvert au sud sur le toit terrasse de la maison.

(chantier la maison bois coté sud PACA Var 83 commune de Ponteves)

Call Now ButtonAppelez-nous
Contactez-nous
close slider