Tag : paca

Construction d’un plain-pied en bois

Stéphane

Nous entamons la construction d’un plain pied en bois dans le Var, proche de notre dépôt de Rocbaron. Nous en sommes maintenant  à notre seconde semaine de construction (après la réception de la dalle béton).

Les phases d’une construction bois (1)

Je vais vous présenter avec cette maison les stades importants de la construction d’une maison en ossature bois.

La livraison du kit bois :

Bien souvent dans la région PACA, les terrains sont beaux, verts et avec une belle vue mais difficilement accessibles ! C’est le revers de la médaille. Bien loin des paysages et des routes Belges d’où viennent nos bois, cette topographie nous impose un peu d’organisation.

Dans la construction bois il existe 4 méthodes principales :

  1. la construction 3D, qui consiste à transporter une maison complète (en général de petite taille pour des raisons de logistique -taille des routes et des camions) ou des blocs d’une construction. Ces éléments sont finis (ou du moins très avancés, fenêtres posées, électricité, revêtements ..). C’est une solution nécessitant beaucoup de place qui est surtout utilisé pour des habitations de loisir et des bureaux en France.
  2. la construction 2D, elle propose de transporter sur le chantier des murs complets et le plus finis possible. La limite de ces murs, sont la taille (c’est complexe au delà de 12 m de long, car les transports deviennent des convois exceptionnels et le poids ).  Ces murs sont ensuite  grutés directement de la remorque sur la dalle de la maison. Cette manœuvre, délicate doit être réalisée dans de bonnes conditions (place pour positionner les camions, volume libre pour gruter, taille de la grue suffisante, météo favorable..) afin de ne pas endommager les murs.
  3. La pré-coupe et l’assemblage numérique en usine. c’est une technique qui permet de modéliser informatiquement une maison en 3 dimensions et de faire couper et préparer tous les éléments de structure en usine sur des machines de coupe numérique (type K2 et K3).
  4. La coupe et l’assemblage de la totalité de la maison sur le chantier à partir d’éléments bruts.

Bien souvent nous optons pour la troisième solution qui permet d’allier les avantages de la pré-industrialisation (travail au sec en atelier, grande exactitude de réalisation, respect des calculs et des plans, rapidité de mise en œuvre sur le chantier) et la souplesse de transport avec des éléments légers et modulaires.

 

C’est cette souplesse et cette facilité dans le transport que nous avons recherché sur ce chantier de Garéoult dans le Var. En effet le terrain, même s’il n’est pas trop loin de la route conduisant à La Roquebrussane, il n’est desservi que par un chemin de pierre étroit, pentu ne permettant pas l’accès à de trop gros camions. L’atelier Belge nous a donc fait parvenir un kit complet de réalisation composé d’éléments de bois coupés et numérotés. Ces éléments nous arrivent sous la forme de palettes d’éléments triés que nous pouvons facilement manipuler (nous pouvons même les déplacer à la main si nécessaire. Nous l’avons fait il y a quelques années pour acheminer les éléments d’une surélévation sur le centre ville d’Aix en Provence).

Pour notre chantier de construction bois, nous avons procédé à une livraison en semi-remorque sur la plateforme logistique des établissements Verdi. (un grand merci pour leur accueil et le professionnalisme des caristes !).  Nous avons ensuite procédé à une transbordement de la semi-remorque à un camion grue plus petit d’Altéad Var. C’est ce camion qui nous a approvisionné sur le chantier et qui a disposé l’ensemble des bois à coté de la maison grâce à sa grue de 24 m.

La pose de la lisse

Une fois tous les bois mis en place nous sortons le paquet constitué avec les lisses basses. Il est facilement identifiable parmi les autres grâce à sa couleur caractéristiques des bois autoclaves. En effet la lisse est particulièrement exposée aux éléments lors de la construction. c’est le bois qui va faire l’interface entre les murs et la dalle, elle est donc protégée par un traitement de classe 4 (résistance à l’eau). Ce traitement donne une couleur brune ou verte à ces bois ce qui dénote au milieu des éléments composants les murs, qui sont eux très blancs.

Les lisses, sont déposées une première fois à blanc sur la dalle, suivant le plan de construction afin de vérifier si il ne manque pas d’élément et si l’ensemble s’ajuste correctement.

Une fois ce contrôle visuel effectué, un Diba (membrane de protection et de rupture capillaire) est installée sous la lisse basse. Désormais protégée d’éventuelles remontées d’eau au travers de la dalle béton constituant ici notre support nous pouvons régler et fixer la lisse de sol.

Pour cela nous nous appuyons sur un pré-assemblage de ces bois de lisse et un plan de placement fourni par le bureau d’étude. En suivant ce plan, nous positionnons toutes les lisses et nous les calons avec des équerres métalliques. Une fois en place, nous procédons ensuite au réglage de la hauteur et de l’horizontalité des lisses. Quand tout est en place, ces bois sont calés avec un mortier et enfin solidarisés à la dalle et aux fondations à l’aide de goujons à expansion.

Nous voici désormais prêts à assembler les premiers murs !

Nous verrons la suite de ce montage dans un prochain article.

Maison bois coté sud

04.94.723.723.

Aix en Provence et Montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

Implantation d’une maison à Garéoult

Stéphane

C’est dans le Var, dans la campagne  de Garéoult que nous allons construire notre prochaine maison.

Construire en bois à Garéoult :

Cela fait bien des mois, que nous accompagnons un couple de clients dans leur désir de construire une maison confortable écologique et économique.

Leur parcours pour choisir un terrain a été long et complexe, presque décourageant ! Nos clients ont tout d’abord projeté une maison sur un terrain proche d’un monument Historique sur la Roque d’Anthéron. Sur la base d’un ancien permis de construire, un architecte travaille sur un projet très provençal afin de satisfaire les spécifications de la mairie et des ABF (Architectes des Bâtiments de France). Après des semaines d’études et de travail commun, il apparaît que la vente du terrain n’est pas aussi simple qu’il y parait et que le projet va prendre du retard et sans doute ne jamais aboutir.

Il faut se rendre à l’évidence malgré tous les efforts possibles, nous ne pourrons pas construire ici ! Beaucoup de déception et de temps perdu, mais, le hasard et la chance existent aussi, heureusement ! La chance vient ici sous la forme d’une proposition de terrain à 100 km de là .. C’est incroyable, mais le terrain se trouve dans le Var à Garéoult, à quelques encablures de notre base technique de Rocbaron.

Nos clients s’y rendent, l’endroit est calme, arboré et exposé Sud-Est. Le charme opère et une proposition d’achat est faite immédiatement.

C’est dit, nous construirons à Garéoult !

Etudes structures, dessins et devis :

Le plan de la maison :

Nous nous lançons donc dans l’étude des plans de la maison pour réaliser l’ensemble des devis et chiffrages du projet. Ici, nous prendrons comme base les plans modifiés par les propriétaires de la maison qu’ils avaient prévu pour la Roque d’Anthéron. La maison sera donc un plein pied, ouvert sur le soleil au Sud-Est et la piscine une restanque plus base. D’inspiration provençale, elle sera un peu plus grande que prévu avec un vaste espace de vie, très vitrée sur la façade Sud et la terrasse à l’Est.

La partie séjour est très ouverte également avec une cuisine et un cellier au nord d’un premier élément. De l’autre coté d’une vaste entrée s’organise la zone nuit de la maison avec 2 chambres et un bureau. Le calme est ainsi assuré !

Suivant un principe architectural simple, chaque volume et chaque espace a sa toiture.

Lancement du chantier :

C’est Eric, terrassier à Montfort-sur-Argens, qui ouvre le chantier par 3 journées de bucheronnage. Une fois que le chemin d’accès a été débroussaillé et que la multitude de petits pins qui avaient envahi le terrain ont été débités, le terrassement a pu débuter entre 2 orages !

Dans un premier temps, Eric a réalisé une plate-forme sur laquelle, il a ensuite pu, avec notre client et le maçon implanter les fondations de la maison.

Enfin, en jonglant, une fois encore avec les pluies, Eric a pu ouvrir les fouilles pour préparer le travail de ferraillage et de coulage des fondations.

Nous avons tous hâte de pouvoir démarrer la construction la semaine prochaine ! Pour notre part, les éléments en bois de la maison sont en cours d’usinage dans notre atelier de Belgique. Il devraient pouvoir nous parvenir dans un mois, le temps pour les équipes de maçons de nous réaliser une dalle.

A bientôt pour la suite de cette maison à ossature bois.

Maison Bois Coté Sud

Aix en Provence 13090

Chantier de Garéoult, Var, 83 en région PACA.

 

 

 

 

 

Labo en bois

Stéphane

Un petit point de chantier sur la construction du Laboratoire en bois que nous construisons pour l’Observatoire Français d’Apidologie dans le massif de la Sainte-Beaume.

Premier mois de chantier :

Le labo en bois est en chantier depuis une trentaine de jours maintenant. Après une mise en place sous la neige et la pluie pour le terrassement et les fondations, le soleil est venu à notre secours pour la suite du chantier.

Vide sanitaire :

Un vide sanitaire enterré de 60 cm de haut a été construit. Il permettra d’isoler le laboratoire et les bureaux du centre d’Apidologie de l’humidité importante du terrain (la Sainte-Beaume est le « château d’eau » de la Provence), mais aussi d’y faire passer les réseaux d’eau et d’électricité que Patrice Chaix (électricien au Plan d’Aups) a installé.

Tout le vide sanitaire isolera également la partie habitable par le sol à l’aide d’hourdis en polystyrène. L’ensemble de la dalle est ensuite ferraillé avant le coulage d’un béton dosé à 350 kg/m3 provenant le la centrale Cemex de Brignoles / La Celle.

Après 10 jours de séchage, les éléments en bois de la maison arrivent de Belgique.

Déchargement du labo en bois :

Le camion est un semi-remorque, long et difficilement maniable. C’est toujours la même compagnie qui nous apporte nos bois préparés en Wallonie. Ils sont fiables, ponctuels et volontaires, ce qui est un très gros avantage lorsque nous sommes, comme ici, avec des accès complexes. Sur ce chantier du Var, nous avons dû prépositionner le camion sur un petit parking à quelques centaines de mètres de notre chantier. Sur place nous avons procédé au déchargement de tous les paquets de madriers, puis à l’aide d’un chariot télescopique et de celle de Stéphane et Jean-Marie (qui ont réalisés la maçonnerie du labo en bois) Nous avons acheminé le tout au plus prés de la dalle.

 

Pose de la lisse de sol :

Pendant le transfert des bois, vers la dalle, une équipe s’est occupée d’installer le premier rang de nos madriers. Ce rang est extrêmement important pour une construction de maison en bois massif. En effet, il n’est pas possible de récupérer en cours de montage une erreur de planéité et d’aplomb d’un mur.

Aussi, ce premier rang, qui compose la lisse de sol doit être installé avec beaucoup de précautions. Cette lisse est constituée de madriers contre-collés spécifiquement traités (autoclave  de classe 4) pour résister à l’eau stagnante, aux insectes, champignons… et protégés par une membrane (diba) à leur base.

Ces bois sont positionnés suivant le plan de montage (un peu complexe, sur ce chantier, avec des angles particuliers). Les angles sont vérifiés, puis, nous réglons les bois en hauteur, planéité et horizontalité. Lorsque tout est correct sur les 3 axes, l’ensemble est fixé sur la dalle à l’aide d’équerres métalliques et de clous à béton.

Édification des murs :

Chaque mur est ensuite repéré et numéroté (ici de 1 à 19). Sur chacun des murs, nous positionnons un plan de montage, qui indique la position de chaque madrier, dans le mur et ses spécifications.

Dès lors le montage peut commencer !

Mazaugues, 83136, dans le Var maison bois massif ITE et bardage

Notre adresse en région PACA :
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13090, Aix en Provence 
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

Hors d’eau, hors d’air

Stéphane

Nous allons arriver au hors d’eau, hors d’air sur notre chantier de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume dans le centre Var.

Hors d’eau d’un toit terrasse :

Nous sommes enfin hors d’eau sur la maison de Saint-Maximin. Cette phase a ici pris un peu de temps, car les propriétaires ont souhaité modifier la toiture de la construction pour maximiser les performances écologique de celle ci.

A l’origine, la maison devait être recouvert d’une toiture 2 pentes en tuiles. Après réflexion, les propriétaires ont voulu remplacer cette toiture par une couverture en toit terrasse végétalisée. Ce dispositif va permettre de filtrer les eaux de pluie et de retarder leur transfert dans le réseau pluvial (et d’éviter ainsi de saturer ces réseaux en cas de gros orages méditerranéens). Cette nouvelle toiture va également permettre de récupérer une partie des eaux de pluie pour un usage domestique Elle va avoir également un rôle écologique en en fournissant un habitat et un refuge aux insectes et à la végétation.

Il faut signaler également que ce type de toiture est intéressante d’un point de vue climatique car elle participe à l’isolation et au rafraîchissement de l’environnement par évaporation lors des piques de chaleur.

L’étanchéité d’une toiture terrasse :

Avant le passage des étancheurs, le chauffagiste et l’électricien ont dû passer les gaines et des réservations dans l’espace crée par le nouveau calage de pente. Ce calage de pente crée pour diriger les eaux de pluie vers les exutoires ménage en effet, sur le plafond un espace d’une dizaine de cm qui est utilisé pour distribuer des gaines sur l’ensemble de la maison. C’est moins pratique que dans des combles perdus, mais c’est bien utile pour positionner des spots, les liaisons des climatiseurs…

Nous avons donc attendu le passage des Gaines de Frédéric ( le plombier, PCE situé à Rocbaron) pour fermer la toiture et faire intervenir l’agence Asten de Six-Fours pour l’étanchéité.

Une étanchéité sur une toiture terrasse se réalise en 6 phases :

  1. installation d’un film pare-vapeur
  2. pose de costières métalliques en périphérie de toiture
  3. installation de plaques d’isolation thermique
  4. mise en place de la membrane d’étanchéité (PVC-C ou EPDM)
  5. traitement des points singuliers (relevés d’acrotères, cheminées..)

Une sixième phase interviendra plus tard (il s’agit de la mise en place d’une couvertine) lorsque l’isolation et le bardage seront en place. Cette couvertine qui chapeaute toute la largeur du mur, rend l’ensemble totalement étanche.

La mise hors d’air d’une maison en bois :

Maintenant, pour être hors d’eau, hors d’air il nous faut poser les menuiseries ! Sur ce chantier de Saint-Maximin, les ouvrants sont fabriqués en Vendée par le groupe Millet. C’est une société avec laquelle nous collaborons depuis des années. Les fenêtres et portes que cette entreprise nous livre sont particulièrement performantes tant pour l’esthétique, la qualité des profils et bien sûr thermiquement.

Le groupe Millet permet également de réaliser des ossatures bois (nous l’avons fait pour un chantier dans les Alpes-Maritimes ) au travers de sa filiale Sy-bois.

Dès que la pose de ces ouvrants sera terminée, nous réaliserons un point de chantier sur place, à Saint-Maximin-La-Sainte-Beaume, pour mettre en place les travaux de second oeuvre.

Saint Maximin, Rougiers Var 831 70 , maison en bois massif finition enduits et bardage

 
Notre adresse en région PACA :
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13090, Aix-en-Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

 

Début de construction à Ollioules

Stéphane

Nous en sommes au début de construction à Ollioules (Var 83) d’une maison en ossature bois. Ce chantier a nécessité une grosse préparation de terrassement pour laquelle, nos clients se sont fortement investis.

Phases préparatoires à Ollioules :

Avant tous nos chantiers ils y a de nombreuses étapes à valider. Cela commence par le travail de conception et de dessin  de la maison (ici c’est le cabinet d’architecture URBIS de Marseille qui est à la manœuvre – ce cabinet nous a également sélectionné pour une autre construction à Bormes-les-Mimosas dans le Var-).

Dessiner une maison :

Pour dessiner une maison il faut atteindre un objectif que j’aime à imaginer par un triangle dont les angles sont :

  • vos envies (nombre de pièces, taille, style de la construction…)
  • votre terrain (son exposition, son règlement d’urbanisme, son sous-sol…)
  • votre budget

Cela peut paraître simple, mais tenir dans ce triangle est bien souvent un travail collaboratif, dense entre tous les partenaires (les futurs propriétaires, l’architecte ou le dessinateur et bien sûr les entreprises). Chaque évolution sur un point par un de ces partenaires ayant des répercussions  sur l’ensemble du projet.

Ici, nous avons travaillé main dans la main avec Julien, notre client, monsieur Smoss (l’architecte) et les responsables de l’urbanisme de la ville d’Ollioules (car le règlement de zone va prochainement changer).

Nous sommes arrivés, avec nos ingénieurs et dessinateurs (le projet est pris en main par Frédéric et Sébastien au BE de Luxembourg) à respecter le projet tout en jonglant avec les contraintes imposées par le terrain.

Les contraintes du terrain :

En région PACA, à chaque terrain, ses contraintes ! si parfois c’est la taille, la forme ou le sous-sol du terrain qui pose problème (voir étude de sol ). Ici ce sont les accès à la parcelle qui vont poser problème. La vue est belle, mais dominer la baie de Six-Fours à Bandol se paie par un cheminement long et complexe. Aucun camion de plus de 13 tonnes ne peuvent accéder au chantier et seul des camions courts arrivent à manœuvrer.

Cela implique pour nous 3 choses :

  1. les bétons devront être faits sur place (noria de camions pour l’approvisionnement)
  2. certaines pièces de structure seront divisées pour le transport (poutres, fermes..)
  3. les murs devront être ré-assemblés puis cadrés sur place.

Mais nous ne sommes pas les seuls à devoir nous adapter au terrain, car le premier des postes, le terrassement est aussi complexe.

Le terrassement d’Ollioules :

Avant même le début de construction à Ollioules, la préparation du terrain fut une épreuve ! Il faut créer pour le projet 3 plates-formes (niveau salon, garage et piscine) avec des tailles et des altimétries très précises dans une roche très dure.

Un premier terrassier a abandonné le chantier après avoir réalisé un travail inexact et incomplet. C’est donc Eric Cicciari, (terrassier à Montfort-sur-Argens) qui est venu au secours du projet pour rétablir la situation, les niveaux et le chemin d’accès. Cela a pris bien du temps et des efforts qu’a partagé Julien est sa famille, puisque nos clients se sont beaucoup investis dans cette phase du projet.

Julien s’occupe désormais de tous les aménagements du terrain, avec la création de  murs en gabions et la création d’espaces à végétaliser.

Place aux maçons :

Nous voici, enfin au début de la construction ! Les maçons ont fait venir des tonnes de mélange à béton et des palettes de ciment par une multitude de petits camions. Puis ce sont des Agglos à bancher qui ont pris le même chemin.

A l’aide d’un télescopique équipé d’un très gros malaxeur, les fondations, les dalles et les élévations commencent à prendre forme.

Le travail est assez long et pénible car la plupart des manutentions réclament un long travail de préparation et de positionnement des engins, car la plate-forme de travail est des plus réduite.

Dans quelques semaines nous passerons à la pose du bois !

maison bois coté sud, Ollioules Var 83, maison ossature bois et bardage Cedral Eternit, 

 
Notre adresse en région PACA :
4 avenue Marcel Pagnol, l`Atrium B, 13100, Aix en Provence
 
04.94.723.723. contact@maisonboiscotesud.com

 

 

 

1 2 3 5
Contactez-nous
close slider
Call Now ButtonAppelez-nous });