Tag : étanchéité

Etanchéité de Toiture sur Fréjus

Stéphane

Pose de l’étanchéité de toiture

Nous avons pu enfin procéder à la réalisation de l’étanchéité de toiture de notre construction de Fréjus. Une équipe d’Asten Group (agence de Toulon) a réalisé ce travail d’isolation et d’étanchéité en 2 étapes pour profiter au mieux d’un temps (et donc d’un support) sec.

Les phases de pose

Les étancheurs ont pu travailler sur un calage de pente  que nous avions préparé en collaboration avec notre bureau d’étude et celui d’Asten Group (Mr Fabbri à Six-fours 83).

Dans un premier temps ils sont venus sur le chantier pour installer des cornières métalliques en périphérie du toit afin de reprendre la hauteur des relevés (isolation + étanchéité). Cette cornière est posée sur un film pare-vapeur destiné à empêcher la formation de condensats dans l’isolant (l’air de la maison chaud et humide en hiver pourrait se transformer en eau lors de sa migration vers l’extérieur au contact du froid, c’est ce que l’on appelle le point de rosé).

Les étancheurs ont ensuite posé sur la toiture une double couche d’isolation, sous la forme de panneaux de Polyuréthane de 60 mm. Ces panneaux, recouverts d’un film réflectif aluminium (pour une diminution du réchauffement UV en été) sont installés en couche croisée pour limiter les ponts thermiques.

Dans un second temps une nouvelle équipe est venue poser la membrane étanche en PVC-P. Cette membrane a été sur ce chantier fixée mécaniquement puis soudée à froid. La pose de cette étanchéité se réalise par bandes de 30 m² posées sur l’isolation thermique à plat. Ensuite elle est fixée pour être enfin solidarisée avec les remontées sur les costières.

Une solution high-tech

Pour cette toiture l’étancheur nous a proposé une membrane thermoplastique en PVC-P  monomérique Rénolit Alkorplan.

Ce produit a plusieurs avantages :

  1. il est 5 fois plus léger qu’une étanchéité de toiture multicouche
  2. son entretien se limite à une inspection
  3. il a une résistance au feu importante
  4. il est esthétique (plusieurs couleurs, toiture uniforme..)
  5. il est perméable à la vapeur d’eau et flexible
  6. il résiste aux poinçonnements
  7. enfin il a été certifié pour plus de 35 ans par l’équivalent anglais du CSTB.

Nous avons choisi pour cette maison une membrane de couleur gris clair afin de nous accorder au mieux avec la couleur du bardage ( même si la toiture sera très peu visible) et pour réfléchir au mieux la chaleur estivale sur la toiture.

La maison bois est hors d’eau, hors d’air

Maintenant que le toit est parfaitement étanche, nous allons parfaire cette étanchéité (pose du drain, installation d’un écran pare-vapeur sur les bois…) pour enfin pouvoir travailler au sec et passer au stade des finitions intérieures.

 

Toiture terrasse à Fréjus

Stéphane

Chantier de Fréjus : toiture

Nous préparons entre les pluies, la toiture terrasse à Fréjus. Les toitures terrasses sont de plus en plus fréquentes dans nos réalisations. C’est un élément d’architecture très apprécié en construction bois, pour sont coté moderne et épuré.

Nous en installons de plus en plus dans la région PACA et 1 maison sur 2 porte cette couverture entre Nice et Marseille pour notre part. Il existe plusieurs techniques de réalisations et bien des produits possibles.

La toiture terrasse de Fréjus ne sera pas accessible. L’accessibilité est le premier critère à prendre en compte lors de la conception d’une toiture. Ici, nous pouvons donc nous passer d’un revêtement sur l’étanchéité et de rambardes.

Dans notre système de construction, nous travaillons suivant la méthode dite « toiture chaude » (cela veut dire que l’isolation est déportée au dessus de la toiture. Le plafond et la toiture n’est donc pas en contact direct avec les éléments. La toiture est dite chaude. Il est également possible d’isoler par le dessous du plafond on parle alors de « toiture froide »).

Nous optons le plus souvent pour un toiture chaude car elle permet de préserver au mieux le bâti des agressions extérieurs (c’est plus efficace en particulier l’été pour éviter que la chaleur rentre). Cette solution nous permet également de garder visible les solives des plafonds. Nous aimons préserver ainsi le plan de solivage qui est pour nous, une signature esthétique de nos maisons bois et qui apporte également un confort acoustique important.

Composition de nos toitures terrasses :

Ainsi nos solives portent un aggloméré qui constitue la face visible du plafond et reprend les charges de la toiture. Au dessus de cet aggloméré, nous créons un vide d’air (qui va nous aider pour le confort thermique et acoustique), un nouvel OSB est posé, puis un film pare-vapeur (pour gérer la condensation), puis une isolation rigide et semi-rigide et enfin une membrane d’étanchéité (EPDM, PVC….).

Toute la partie étanchéité de la maison est prise en charge par Asten Group (agence de Toulon, Six-fours). Nous avons cette semaine préparé l’intervention de l’étancheur en positionnant et réalisant le calage des pentes de la maison.

Calage de pentes :

Le calage des pentes d’une toiture terrasse est étudié dès la conception du bâtiment en coordination avec l’architecte et le responsable de l’étanchéité. Cette étude porte, sur le nombre et le diamètre des déversoirs et leurs positions. Une fois ceci déterminé, nos ingénieurs structure déterminent les écoulements pour concevoir le calage de pente. Il faut s’imaginer que c’est une toiture, sur la toiture (plate) destinée à drainer les eaux (via une pente de 3%) vers les déversoirs.

Chantier de mise en place :

La pose de ce calage à été réalisé dans la semaine avec la participation de Paul (stagiaire du Lycée Léonard de Vinci, Montpellier en section construction de maisons à Ossature Bois MOB ).

Les éléments qui constituent ce calage ont déjà été préparés et usinés en Belgique avec la maison.  Ces éléments sont composés de chevrons taillés sur 2 axes par un robot de coupe K2 pour constituer la pente et de panneaux d’OSB pour les recouvrir. Ils ont été livrés avec l’ensemble des bois et il ne reste plus qu’a les disposer sur les solives suivant un plan d’exécution reprenant le numéro de chaque pièce et sa position sur le toit.

 

Ceci est désormais prêt et Le chef de chantier d’Asten Group, Mr Dommergue,  est venu vendredi vérifier ce travail, réceptionner le support et préparer son intervention prochaine.

 

Pose des menuiseries Fréjus 15

Stéphane

C’est la pose des menuiseries extérieures qui marque le début de la vie d’une maison.

Le montage des bois est terminé, le premier plafond posé, la « boite » peut être fermée avec la pose des menuiseries. Les fenêtres et portes fenêtres en aluminium et PVC viennent de nous être livrées par la société Millet. Après un déchargement et une vérification des vitrages chaque élément est positionné dans la maison. C’est Christian qui va avec Vélo et Radé procéder à la pose des menuiseries de la maison de Fréjus.

Sur cette maison, la plupart des ouvrants ont un volet roulant intégré en aluminium isolé. Pour cette raison, et pour encore plus d’efficacité thermique, la pose des menuiseries se fait au nu du mur extérieur.

Les fenêtres sont positionnées « à blanc » puis calées en hauteur en fonction de l’épaisseur du niveau futur du carrelage. Elles sont ensuite réglées pour être parfaitement verticales et d’aplomb (réglage au laser, au niveau et au fil à plomb). Une fois que tout est en place la pose des menuiseries à proprement parlé débute par la solidarisation, par vissage du cadre des fenêtres et portes-fenêtres aux pré-cadres en lamélés-collés qui permettent aux madrier en bois de la structure de jouer et se tasser sans contraindre les vitrages (une rainure court sur les cotés et le dessus de ce cadre pour permettre un mouvement indépendant des murs).

La pose des menuiseries ce fait en 2 fois, et cette fixation n’est que la première étape d’un processus plus long qui continuera lors de la pose du bardage. En effet, nous devrons à ce moment là, nous occuper de l’étanchéification à l’air et à l’eau des menuiseries (compri-bandes et tape d’étanchéité).

Dans l’attente de cette pose complète, la maison n’est pas vraiment étanche et n’est donc pas hors d’eau, hors d’air, mais nous pouvons profiter des perspectives que nous aurons dans les pièces, une fois la maison terminée.

 

RT 2012 et BBC à Cotignac

Stéphane

Dans le cadre de la RT2012 et des labels BBC, il est nécessaire d’arriver à un degré d’étanchéité à l’air d’une maison important. Pour ce faire nous mettons en œuvre plusieurs mesures sur nos maisons en ossature bois ou sur les maisons en bois massif. Ces mesures sont bien sûr différentes suivant le système de construction.

Nous venons de finaliser avec le bureau d’étude Convergence les tests d’infiltrométrie pour une de nos maison en bois massif, isolée par l’extérieur,  située à Cotignac (Provence Verte, Var).

Sur ce bâtiment, nous avons mis en œuvre pour arriver à un Q4 performant :

– menuiseries étanches en Alu (coulissants) et PVC.

– pose d’un film freine-vapeur sur la totalité des parois

– tape (bande de type scotch spécialisée) d’étanchéité sur la liaison film/menuiseries

– tape sur la liaison mur/dalle

-le client a posé des cloches d’étanchéité à l’air sur ses spots de plafond…

Le Q4 est le coefficient mesurant la performance à l’étanchéité à l’air des bâtiments et plus exactement le volume d’air parasite s’échappant et transitant de façon, non maitrisé, entre l’intérieur et l’extérieur (le Q4 soit être inférieur a 0.6 dans une RT 2012 ou un BBC).

Le but d’un test d’étanchéité à l’air dans le cadre d’un label BBC ou d’une RT 2012 est de quantifier et d’identifier les infiltrations d’air extérieur au travers de l’enveloppe du bâtiment.
Ces entrées d’air indésirables augmentent le renouvellement de l’air intérieur chauffé ou refroidi et sont des sources de perte d’énergie et d’inconfort thermique.
Les infiltrations se matérialisent physiquement par un flux d’air non maitrisé entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment (détectées après mise en dépression de la maison par différents moyens, anémomètre, générateur de fumée, voire caméra thermique).

Le test d’infiltrométrie est donc un préalable à la RT 2012 et il permet l’analyse des infiltrations parasites dans le calcul de la performance énergétique de l’enveloppe de la maison. C’est Jean-François Python du bureau d’étude Convergence (La Valette du Var) qui est venu procéder au test final d’une maison que nous avons réalisée à Cotignac. Ce test consiste à mettre la maison en dépression, ou surpression (suivant le type de l’isolation) et à calculer le débit de fuite de l’enveloppe. Il convient donc de fermer les ouvertures contrôlés (VMC) et de remplacer la porte d’entrée par un appareillage de mesure de type « BlowerDoor » (ou porte soufflante).

Le processus de mesure de la perméabilité à l’air est régi par la norme NF EN 13829 et son guide d’application GA P50-784. A l’issue de cette mise en pression, l’indicateur réglementaire de perméabilité à l’air (Q4 Pa-surf représentant le débit de fuite d’air à 4 Pa, rapporté à la surface déperditive hors planchers bas) est déterminé.

Convergence a déjà réalisé un test en cours de chantier sur cette maison ( il nous permet de vérifier notre travail et de corriger nos plus grosse fuites d’air). En général ce test préliminaire est réalisé avant la pose de l’isolation extérieur et après le passage de l’électricien et du plombier. Lors de ce test en cours de chantier, nous avions obtenu un Q4 de 0.51, ce qui est conforme au label BBC que nous visions. Le test Final était lui de 0.71, ce qui était étonnant (en général les choses vont plutôt vers le mieux avec l’isolation des murs). Après une rapide recherche des fuites d’air importantes ont été localisées autour des spots de plafond que notre client avait installés. Notre client a donc corrigé ces fuites grâce à la pose de cloches étanches.

Ce dernier test a validé le bon niveau d’étanchéité de la maison et la demande du label BBC a été transmise par le bureau d’étude.

(chantier la maison bois coté sud PACA Var, 83 commune de Cotignac)

 

 

 

 

 

Toiture Fréjus 13

Stéphane

Nous fermons la boite par la toiture pour notre maison de Fréjus. Cette première toiture n’est pas étanche. C’est en fait plus le plafond que la toiture que nous venons de poser.

Cette première toiture est composée d’un panneau aggloméré (de qualité marine pour pouvoir résister à la pluie pendant les quelques semaines où il ne sera pas recouvert par l’étanchéité) de 18 mm. Ce panneau est recouvert en sous-face d’une couche en mélaminée blanc. Cette face mélaminée blanche est notre proposition première pour habiller nos plafonds. Elle bénéficie de quelques avantages intéressant pour les plafonds et toitures de nos maisons bois.

D’une part, ce matériau est cloué à nos solives bois, ce qui participe, par sa solidité, au contreventement de la structure et à sa résistance parasismique. Il est également porteur, ce qui permet sur nos maisons en bois massif d’envisager une extension ultérieure par une surélévation. Les panneaux de 18 mm sont capables de reprendre les charges d’une chape..

D’autre part ces panneaux ont un fini blanc brillant qui se marie bien avec les solives créant une rythmique intéressante et renvoyant beaucoup de lumière dans la maison tout en donnant tout son volume aux pièces de la construction. Si ces panneaux peuvent être peints, ils peuvent, aussi,  être laissés tel quel, et après un simple nettoyage  constituer un plafond très esthétique.

Enfin, ces panneaux de bois agglomérés ont des avantages techniques pour la construction. En toiture, ils résistent à l’eau très bien et très longtemps. Ils sont extrêmement résistants, ce qui facilite la manutention lors du chantier et de la pose. Ils sont faciles à travailler, pour les fixer, pour les percer (gaines électriques, spots de plafond, VMC, aérations en toiture..), résistent à notre passage et notre poids (sécurité pour le chantier) et simple à réparer et remplacer (lors de nos interventions SAV). Ils sont également étanche à l’air et sont freine-vapeur ce qui nous permet de finir nos toitures terrasses sans un film complémentaire.

Ces panneaux peuvent, pour des raisons esthétiques remplacés par des panneaux de bois naturel, de plâtre, de métal…. (votre choix n’est quasiment pas limité).

Dans le cas de cette maison, à Fréjus, la toiture va rester composé de ce seul panneau  jusqu’en début d’année pour que l’électricien (Georges Meneses, à Brignoles) ait le temps de placer tous les spots encastrés  et les gaines électriques. Ensuite, nous allons constituer une lame d’air en posant un calage de pente et un second panneau de bois (pour drainer les eaux vers les descentes pluviales) et créer les remontées d’acrotères. Ensuite notre étancheur (Asten Groupe, agence de  Toulon Six-Fours) posera un film pare-vapeur, une isolation et une étanchéité en membrane.

Nos toitures terrasses peuvent être finis par un carrelage, des dalles bétons, une terrasse bois…. ou même végétalisées. Ici la toiture n’est pas visible du terrain et des environs, elle n’est pas non plus accessible et sera terminée par une membrane PVC résistante aux UV.

Ce choix n’est pas définitif et peut, grâce à la structure de nos toitures évoluer dans l’avenir si les futurs habitants souhaitent un jour bénéficier de la vue offerte sur le toit ou agrandir la maison par un étage (en fonction de la réglementation, PLU de la commune de Fréjus).

Dans la maison, la pose des panneaux de plafond/toiture permet de se rendre compte des volumes et de la lumière et de se donner une idée de ce que pourrons être les aménagements. Nous y consacrerons bientôt une réunion de chantier.

(chantier la maison bois coté sud PACA Var 83 commune de Fréjus)

Contactez-nous
close slider
Call Now ButtonAppelez-nous });