Construction d’un plain-pied en bois

Nous entamons la construction d’un plain pied en bois dans le Var, proche de notre dépôt de Rocbaron. Nous en sommes maintenant  à notre seconde semaine de construction (après la réception de la dalle béton).

Les phases d’une construction bois (1)

Je vais vous présenter avec cette maison les stades importants de la construction d’une maison en ossature bois.

La livraison du kit bois :

Bien souvent dans la région PACA, les terrains sont beaux, verts et avec une belle vue mais difficilement accessibles ! C’est le revers de la médaille. Bien loin des paysages et des routes Belges d’où viennent nos bois, cette topographie nous impose un peu d’organisation.

Dans la construction bois il existe 4 méthodes principales :

  1. la construction 3D, qui consiste à transporter une maison complète (en général de petite taille pour des raisons de logistique -taille des routes et des camions) ou des blocs d’une construction. Ces éléments sont finis (ou du moins très avancés, fenêtres posées, électricité, revêtements ..). C’est une solution nécessitant beaucoup de place qui est surtout utilisé pour des habitations de loisir et des bureaux en France.
  2. la construction 2D, elle propose de transporter sur le chantier des murs complets et le plus finis possible. La limite de ces murs, sont la taille (c’est complexe au delà de 12 m de long, car les transports deviennent des convois exceptionnels et le poids ).  Ces murs sont ensuite  grutés directement de la remorque sur la dalle de la maison. Cette manœuvre, délicate doit être réalisée dans de bonnes conditions (place pour positionner les camions, volume libre pour gruter, taille de la grue suffisante, météo favorable..) afin de ne pas endommager les murs.
  3. La pré-coupe et l’assemblage numérique en usine. c’est une technique qui permet de modéliser informatiquement une maison en 3 dimensions et de faire couper et préparer tous les éléments de structure en usine sur des machines de coupe numérique (type K2 et K3).
  4. La coupe et l’assemblage de la totalité de la maison sur le chantier à partir d’éléments bruts.

Bien souvent nous optons pour la troisième solution qui permet d’allier les avantages de la pré-industrialisation (travail au sec en atelier, grande exactitude de réalisation, respect des calculs et des plans, rapidité de mise en œuvre sur le chantier) et la souplesse de transport avec des éléments légers et modulaires.

 

C’est cette souplesse et cette facilité dans le transport que nous avons recherché sur ce chantier de Garéoult dans le Var. En effet le terrain, même s’il n’est pas trop loin de la route conduisant à La Roquebrussane, il n’est desservi que par un chemin de pierre étroit, pentu ne permettant pas l’accès à de trop gros camions. L’atelier Belge nous a donc fait parvenir un kit complet de réalisation composé d’éléments de bois coupés et numérotés. Ces éléments nous arrivent sous la forme de palettes d’éléments triés que nous pouvons facilement manipuler (nous pouvons même les déplacer à la main si nécessaire. Nous l’avons fait il y a quelques années pour acheminer les éléments d’une surélévation sur le centre ville d’Aix en Provence).

Pour notre chantier de construction bois, nous avons procédé à une livraison en semi-remorque sur la plateforme logistique des établissements Verdi. (un grand merci pour leur accueil et le professionnalisme des caristes !).  Nous avons ensuite procédé à une transbordement de la semi-remorque à un camion grue plus petit d’Altéad Var. C’est ce camion qui nous a approvisionné sur le chantier et qui a disposé l’ensemble des bois à coté de la maison grâce à sa grue de 24 m.

La pose de la lisse

Une fois tous les bois mis en place nous sortons le paquet constitué avec les lisses basses. Il est facilement identifiable parmi les autres grâce à sa couleur caractéristiques des bois autoclaves. En effet la lisse est particulièrement exposée aux éléments lors de la construction. c’est le bois qui va faire l’interface entre les murs et la dalle, elle est donc protégée par un traitement de classe 4 (résistance à l’eau). Ce traitement donne une couleur brune ou verte à ces bois ce qui dénote au milieu des éléments composants les murs, qui sont eux très blancs.

Les lisses, sont déposées une première fois à blanc sur la dalle, suivant le plan de construction afin de vérifier si il ne manque pas d’élément et si l’ensemble s’ajuste correctement.

Une fois ce contrôle visuel effectué, un Diba (membrane de protection et de rupture capillaire) est installée sous la lisse basse. Désormais protégée d’éventuelles remontées d’eau au travers de la dalle béton constituant ici notre support nous pouvons régler et fixer la lisse de sol.

Pour cela nous nous appuyons sur un pré-assemblage de ces bois de lisse et un plan de placement fourni par le bureau d’étude. En suivant ce plan, nous positionnons toutes les lisses et nous les calons avec des équerres métalliques. Une fois en place, nous procédons ensuite au réglage de la hauteur et de l’horizontalité des lisses. Quand tout est en place, ces bois sont calés avec un mortier et enfin solidarisés à la dalle et aux fondations à l’aide de goujons à expansion.

Nous voici désormais prêts à assembler les premiers murs !

Nous verrons la suite de ce montage dans un prochain article.

Maison bois coté sud

04.94.723.723.

Aix en Provence et Montpellier

 

 

 

 

 

 

 

 

About Stéphane

Stéphane, Directeur de "Maison bois cote sud", est un passionné de constructions en bois et de ses innovations depuis de nombreuses années. Il connaît parfaitement toutes les techniques du fait de son expérience sur le terrain.